Tondeuse électrique, thermique ou robot… Quel choix faire ?

0
278

Quel choix faire entre une tondeuse électrique, une tondeuse thermique ou une tondeuse robot ? Comme vous de nombreuses personnes sont dans le dilemme. Et pourtant, quoique difficile, le choix de l’un ou l’autre de ces équipements dépend de l’espace à tondre et de votre bourse. À cet effet, n’hésitez pas à lire cet article afin d’avoir une idée concise sur lequel de ces moteurs est adapté à votre jardin.

La tondeuse électrique

Comme son nom l’indique, cette tondeuse utilise de l’énergie électrique. Et très appréciée, c’est aujourd’hui la tondeuse la plus achetée en France. En effet, contrairement au moteur thermique qui est très bruyant, la tondeuse électrique ne produit pas de bruit et vous permet par ricochet de tondre votre gazon sans pour autant déranger vos voisins. Utilisant un branchement sur secteur à 200 Volts, elle se décline en deux types, à savoir :
  • la tondeuse électrique avec fil ;
  • la tondeuse électrique sans fil.

La tondeuse électrique avec fil

Encore appelée tondeuse filaire, la tondeuse électrique avec fil utilise pour son fonctionnement un branchement sur secteur. À cet effet, il vous faudra en plus de son câble une rallonge pour pouvoir couvrir certaines surfaces qui se révéleraient assez grandes. Ainsi, lors de votre achat, il est important de tenir compte de la superficie de votre jardin. Généralement, pour les tondeuses filaires, la superficie admise est de 600 m². Au-delà de cette limite, une tondeuse thermique est beaucoup plus adaptée et vous saurez pourquoi en continuant la lecture de cet article. Aussi, pour limiter vos efforts lors de l’exercice de votre métier de jardinage, vous pouvez opter pour un modèle de tondeuse filaire autotracté. Mais le désavantage là est qu’elle consomme deux fois plus d’énergie que le modèle poussé.

La tondeuse électrique sans fil

Elle est réputée pour être très économique et légère. En outre pour son fonctionnement, elle utilise une batterie qu’il vous faut charger. Ainsi, une fois en état de marche, vous n’avez ni de contrainte de temps ni de contrainte d’espace. En effet, contrairement à sa cousine filaire, vous pouvez l’allumer quand vous le voulez et le transporter également n’importe où. À cet effet, loin de votre maison, dans un espace où les prises sont inexistantes, la tondeuse électrique est le moteur idéal pour satisfaire votre passion. Aussi, vous pouvez opter également ou pour un modèle poussé ou pour un modèle autotracté. C’est à vous de voir. Cela dit, lors du choix de votre tondeuse électrique, soyez regardant sur les critères suivants :
  • la largeur de coupe : entre 30 et 50 cm environ ;
  • la puissance : 1000 à 1300 W pour un jardin ≤ 300 m² et de 1400 à 1800 W une pelouse ≤ 700m² ;
  • le carter : vous avez le choix entre l’acier, l’ABS, l’aluminium et le Xenoy ;
  • le mulching : cette option vous permet de broyer le gazon ;
  • le bac de ramassage : présent ou non, le bac de ramassage peut être de type rigide, semi-rigide ou souple. Sa capacité varie de quelques litres pour les plus petits à 50 L pour les plus grands ;
  • le prix : à partir de 50 euros, il dépend par ailleurs de la marque, de la puissance et des différents accessoires ;
  • etc.

La tondeuse thermique

On la connait beaucoup plus sous le nom de tondeuse à moteur. En effet, contrairement à la tondeuse électrique, la tondeuse thermique utilise pour son fonctionnement un mélange de carburant et d’huile. Son principal avantage est qu’elle est beaucoup plus destinée pour les grandes surfaces de jardin et offre en outre une bonne maniabilité même sur des surfaces très pentues. À cet effet, son usage est déconseillé pour des surfaces inférieures à 500 m².

Par contre, au-delà de cette superficie (500 m²), la tondeuse thermique fait office de meilleur allié pour bien tondre votre gazon ou votre jardin. Néanmoins, si vous vivez dans un environnement urbain, il est fort probable que vous ne soyez souvent d’accord avec vos voisins. Utilisant un moteur à carburation, la tondeuse thermique est très bruyante sauf pour certains modèles conçus pour être plus ou moins silencieux. À cet effet, vous devez savoir quand l’utiliser et où l’utiliser pour ne pas déranger vos alentours. Cela dit, elle se décline en deux modèles, à savoir :
  • la tondeuse thermique poussée ;
  • la tondeuse thermique tractée.

 

La tondeuse thermique poussée

C’est l’un des tout premiers modèles de tondeuse à gazon. Simple d’utilisation, pour l’utiliser, il vous faudra néanmoins faire un peu d’effort physique afin de pousser l’appareil. Dans les zones loin des centres urbains et qui sont pentus, cette tondeuse est idéale pour des surfaces de 100 à 800 m². Au-delà de cette superficie, il est préférable d’opter pour le modèle tracté pour moins se fatiguer.

La tondeuse thermique tractée

La tondeuse thermique tractée est celle qu’il vous faut lorsque la superficie à tondre est très grande. Au-delà de 800 m² ou 1000 m², la tondeuse thermique tractée s’impose comme l’instrument de tonte idéale. Sa particularité est qu’elle se déplace toute seule. À cet effet, il vous revient de la conduire comme un tracteur. Ainsi, lors de votre choix, il vous faudra être scrupuleux sur un certain nombre de critères :
  • la largeur de la coupe : préférez 40 cm pour une petite surface et 45 cm pour 600 m2, 50 cm au-delà de 1000 m2 ;
  • le type de moteur : faites le choix entre un moteur 2 temps ou un moteur 4 temps ;
  • la puissance du moteur : un 4,5 cv pour les petits modèles de 45 cm (500 à 1000 m2), un 5cv pour les premières autotractées (1000m2) et un 6cv pour plus de confort et les terrains de 1500 à 2500 m2 ;
  • le type d’éjection : latérale ou arrière ;
  • le mulching : cette option vous permet de broyer le gazon ;
  • le prix : prévoir entre 200 et 10 000 euros selon les modèles
  • etc.

NB : La tondeuse thermique est bruyante et très polluante. À cet effet, il est conseillé d’opter pour des modèles silencieux et moins nocifs pour l’air. Dans le dernier cas, il est recommandé de choisir une tondeuse thermique qui puisse fonctionner à l’essence alkylée. L’essence alkylée produisant 95 % des substances nocives en moins que l’essence classique.

La tondeuse robot

Apparue il y a quelques années, la tondeuse robot ou robot tondeuse ou encore robot de tonte est un appareil tout à fait spécial. En effet, cette tondeuse contrairement aux autres fonctionne de manière absolument autonome. Cela dit, depuis votre transat, vous pouvez l’observer travailler pour vous sans avoir le souci de le guider ou de le pousser. Pour son fonctionnement, il utilise une bactérie électrique, ce qui lui vaut d’être fort silencieux lorsqu’il est en état de marche.

Aussi bien utile pour les petites et les grandes superficies, la tondeuse robot est capable de tondre jusqu’à 10 000 m², avec un temps moyen de tonte de 12 à 15 heures pour 1000 m². Et pour un poids de 6 à 13 kg selon les modèles, ces appareils intègrent de nombreuses fonctionnalités. À cet effet, ils sont connectés en Bluetooth ou en wifi et programmables via un smartphone ou une tablette grâce à des applications spécifiques. Certains modèles dépourvus de ces fonctions sont équipés d’un écran LCD qui sert de tableau de commande. Cela dit, le robot de tonte se décline en deux modèles, à savoir :
  • la tondeuse robot « à fil » ;
  • la tondeuse sans guidage.

La tondeuse robot « à fil »

Fonctionnant de manière autonome, la tondeuse robot a par ailleurs besoin pour certains modèles qu’on lui identifie clairement sa zone d’action. Ainsi, avant la première utilisation, un câble périphérique est utilisé pour délimiter le terrain et la surface d’action de la tondeuse robot à fil. À cet effet, lors de la tonte, elle se déplace en fonction du câble et évite elle seule, les obstacles.

La tondeuse robot sans guidage

La tondeuse sans guidage ne nécessite pas de câbles périphériques comme son homologue. En effet, elle est plutôt équipée de détecteurs de vide pour prévenir les chutes ou de capteurs de présence d’herbe pour lui faire distinguer une surface à tondre d’une dalle par exemple. Cela dit, cet appareil est davantage conseillé pour les espaces n’ayant pas trop d’obstacles.

Vous mettant donc au fait des nouvelles technologies, lors de l’achat de votre tondeuse robot, n’hésitez pas à prendre en compte les paramètres suivants :
  • le fil périphérique et la station de charge ;
  • l’autonomie de la batterie : certains modèles de batterie peuvent tenir pendant 10 heures, mais la moyenne est de 2 voire 3heures ;
  • le temps de charge : optez pour un temps de charge minimal ;
  • le type de batterie : le lithium-ion est une bonne option ;
  • le prix et les pièces de rechange : compter à partir de 1000 euros pour des modèles d’entrée de gammes. Assurez-vous de trouver rapidement les pièces de rechange de votre appareil en cas de réparation ;
  • etc.

Tondeuse thermique, tondeuse électrique ou tondeuse robot, faites votre choix en prenant en compte nos conseils !

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici