Plantes aromatiques et médicinales : Lesquelles cultiver chez soi ?

0
73

Connaissez-vous cet adage célèbre de Voltaire : « Il faut cultiver son jardin ». ? Eh bien ! Il est plus que jamais d’actualité aujourd’hui. Quelle que soit votre profession, il est capital que vous ayez un jardin et que vous l’entreteniez. Mais quelles plantes faut-il cultiver dans son jardin ? En effet, il ne faut pas avoir un jardin pour la forme. Il doit vous être utile. Ainsi, les plantes aromatiques sont la solution. Très cultivées par les moines depuis le VIIe siècle, ces plantes sont des végétaux odorants dotées d’une beauté exceptionnelle et connues pour leurs vertus thérapeutiques. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on les appelle généralement «  plantes aromatiques et médicinales ». Non seulement elles égaient les jardins ou balcons, mais elles sont également très pratiques en cuisine. Tous ces atouts font que ces plantes sont d’une grande importance dans une maison. Toutefois, il est très difficile de savoir quelles variétés planter chez soi puisqu’il en existe tellement que vous pourriez vous perdre dans leur choix. Pour vous aider, nous avons répertorié dans cet article les espèces de plantes aromatiques et médicinales que vous pourriez planter dans votre maison. Et ce n’est pas tout, vous y découvrirez toutes les informations (semis, culture, propriétés médicamenteuses…) liées à chaque plante choisie.

Le basilic

basilicPlante mesurant entre 20 à 60 cm de haut, le basilic provient de l’Asie du Sud-Est et Afrique Centrale. De la famille des labiées, il est généralement de couleur verte et possède des feuilles ovales lancéolées qui peuvent atteindre 2 à 3 cm. Il n’aime pas trop le gel, c’est pour cela qu’il est souvent conseillé de le semer en février ou en mars. De cette manière, les plants seront assez forts pour être plantés début mai quand les risques de gelées seront éliminés. Vous devez nécessairement intégrer cette plante aromatique et médicinale dans votre alimentation en vous rendant sur aromatiques.fr, et cela plusieurs raisons :

  • Il est riche en antioxydants ce qui lui permet de prévenir les affections liées au cœur. Grâce à cette propriété, le basilic peut également lutter contre certains cancers et autres maladies liées au vieillissement ;
  • Il aurait également le pouvoir d’accroître l’activité antibactérienne de certains médicaments ce qui en fait une solution efficace dans le traitement de certaines infections ;
  • Il est riche en vitamine K, une vitamine indispensable à la fabrication de protéines qui contribue à la coagulation du sang. Pour ceux qui l’ignorent, cette vitamine intervient également dans la formation des os ;
  • Pour les hommes, le basilic constitue une source de fer important. Ce composé assure le transport de l’oxygène et intervient également dans la formation des globules rouges dans l’organisme ;
  • Il soulage la gorge et les sécrétions de mucus.

La coriandre

La coriandreHerbe aromatique emblématique de la cuisine orientale, la coriandre est utilisée depuis l’Antiquité par les Arabes en phytothérapie aussi bien pour ses feuilles que pour ses graines. Avec pour nom scientifique Coriandrum sativum, cette plante se sème généralement soit au printemps soit en automne. Appartenant à la famille des apiacées, la coriandre est une plante herbacée annuelle. Elle est cultivée dans les zones tempérées du monde entier. On l’utilise pour de nombreuses préparations culinaires. Les feuilles fraîches sont utilisées en accompagnement ou comme condiment. Ses fruits, que beaucoup assimilent à des graines, peuvent servir comme épice. Mais ce qui confère à cette plante sa célébrité est principalement ses propriétés thérapeutiques. Ses actions digestives et carminatives ne sont plus un secret pour personne. Elle a également un effet diurétique et des propriétés, antioxydantes, antifongiques, antivirales ou antibactériennes. Pour une utilisation interne, on peut l’employer pour traiter les troubles digestifs comme les ballonnements, les troubles de la digestion, les flatulences, les diarrhées ou les spasmes. Elle guérit aussi les colites spasmodiques. En usage externe, son huile essentielle s’avère un décontractant musculaire exceptionnel. Si vous avez des problèmes d’angoisse et de sommeil, vous pouvez également le consommer. Son usage est aussi indiqué pour le contrôle de la glycémie.

Le persil

Le persilDe son nom scientifique Petroselinum crispum, le persil est une plante herbacée de la famille des ombellifères. Il a une hauteur de 25 à 80 cm de haut et est très aromatique au froissement. Ses fleurs ont une couleur jaune verdâtre qui tire sur le blanc en pleine floraison. On le plante souvent de mai à septembre et son temps de récolte va de mars à novembre. Il adore les emplacements pas trop chauds et les terres riches. Le persil dispose des tiges striées avec des feuilles glabres. Cette plante bisannuelle est certainement la plante condimentaire la plus employée dans la cuisine française. Ces dernières sont riches en vitamines et en minéraux. Elles possèdent également des qualités antioxydants très intéressantes. Vous pouvez donc vous en servir pour combattre l’apparition des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies relatives au vieillissement des cellules. Ses vertus diurétiques et apéritives sont également très connues surtout lorsqu’il est utilisé en décoction. Vous souffrez des troubles intestinaux comme la constipation, le ballonnement ou l’indigestion ? En intégrant cette plante aromatique et médicinale, vous ne serez plus jamais confronté à ces problèmes. Il est réputé pour atténuer les coliques néphrétiques et combat efficacement les infections urinaires et la mauvaise haleine. En utilisation externe, les feuilles de persil soulagent des piqûres d’insectes, des démangeaisons, des ecchymoses et des contusions.

La Ciboulette

La CibouletteOn le surnomme également « civette » ou « appétit ». Avec pour nom scientifique « Allium schoenoprasum », la ciboulette est originaire de l’Europe occidentale. C’est l’archétype de la fine-herbe. On peut la planter en toute saison. Cousine de l’oignon, il a un feuillage caduc. Cette plante aime particulièrement les sols légers et riches en humus. À l’instar de l’oignon et de l’ail, il est riche en potassium, en eau et en fructosanes, ce qui lui permet de favoriser la digestion. Étant donné qu’elle renferme une très grande quantité de vitamines C, B2 et K, de sodium, de phosphore, de calcium et de fer, la ciboulette peut s’utiliser combler les carences d’un régime alimentaire déséquilibré. La prise de cette plante est d’un grand avantage pour la circulation du sang. Elle favorise l’élasticité des vaisseaux et les préserve d’un vieillissement prématuré. Pour votre gouverne, sachez que les Chinois s’en servaient il y a de cela 3000 ans pour arrêter les saignements.

L’aneth

L’anethEncore appelé « Faux Anis », « Fenouil Bâtard » ou « Fenouil Puant », l’aneth est une plante aromatique qui vient du sud de l’Europe. Il est doté d’une grande tige de couleur verte avec de longues feuilles filiformes en forme de rameaux. Ses fleurs se présentent en ombelles et ont une couleur jaune pâle. L’aneth se retrouve généralement sur des sols secs et pierreux. Il a la même odeur que le fenouil sauvage. Il est recommandé de le planter en bordure de potager parce que son odeur fait fuir les pucerons. Il s’agit d’une plante condimentaire dont les graines peuvent être employées pour aromatiser des confitures ou des liqueurs. C’est une plante avec plein de propriétés médicinales. Il peut être utilisé comme remède contre un grand nombre de maladies. C’est une solution très efficace contre le hoquet. Ses vertus digestives et stimulantes sont indiscutables. Grâce à la grande quantité de potassium qu’il regorge, l’aneth stimule l’appétit et les fonctions d’élimination. Il est donc un puissant diurétique. Son huile essentielle est également prisée à cause de ses propriétés sédatives. Du coup, il se révèle un calmant naturel. Son utilisation en infusion a une action antispasmodique.

Petite astuce : les feuilles séchées d’aneth grâce à leur odeur peuvent être disposées dans les garde-robes dans le but de parfumer le linge.

La mélisse

La mélisseLa mélisse (Melissa officinalis) est une plante herbacée vivace de la famille des Lamiacées aussi appelé « mélisse citronnelle » ou simplement « citronnelle ». Ne le confondez surtout pas avec la citronnelle (Cymbopogon citratus) qui s’utilise en cuisine asiatique. La dénominationmélisse vient en effet du grec melissophullon, qui veut dire « feuille à abeilles » ou « herbe aux abeilles ». Il s’agit d’une plante vivace, à port buissonnant, haut de 30 cm à 80 cm. Les feuilles de cette plante de couleur verte sont un peu rugueuses quand on les touche. Elle produit des fleurs qui sont soit blanches ou roses avec une forme de cloche.

Ses propriétés thérapeutiques sont :

  • elle peut aider à combattre des troubles nerveux notamment le stress, l’anxiété, l’angoisse, la crise de nerfs;
  • elle a des vertus antispasmodiques luttant ainsi contre les spasmes de l’estomac et du colon ;
  • elle soulage des troubles du sommeil (insomnie) ;
  • elle traite la tachycardie ;
  • elle soulage des troubles gastriques : excès d’acidité de l’estomac ;
  • elle participe à la bonne circulation sanguine (distension ou contraction des vaisseaux).

L’alliaire

L’alliaireGénéralement connue sous la dénomination « Herbe à ail » (allium en latin) à cause de son délicat arôme d’ail, l’alliaire officinale est une plante herbacée bisannuelle de la famille des Brassicacées. Il est doté de feuilles cordiformes et dentées. Ses fleurs ont une couleur blanche avec une forme en croix. Les fruits sont des siliques érigées. En cuisine, l’alliaire officinale peut servir de substitut à la moutarde noire. Certaines personnes utilisent ses jeunes feuilles pour concocter de la salade. Il sert aussi à préparer du beurre et du vinaigre. Côté santé, il paraitrait que cette plante herbacée bisannuelle est efficace contre les rhumatismes, l’asthme et la goutte.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici