Nos astuces pour conserver les fleurs

0
528

Sommaire

Nos astuces pour conserver les fleurs

Bouquets et plantes en pot ont une durée de vie souvent limitée. Pour en profiter plus longtemps, il suffit souvent de quelques soins. Voici nos astuces, mais vous pouvez en retrouver beaucoup d’autres ici.

Bien conserver des fleurs coupées

Supprimez épines et feuilles situées en bas des tiges, changez l’eau tous les deux jours. Pour faciliter l’absorption de l’eau, coupez les tiges en biseau sur 2 cm ou fendez-les dans le sens de la longueur pour les plantes à tige dite « ligneuse » type lilas. Placez votre bouquet sans soleil direct, ni courants d’air, loin d’une coupe de fruits : le gaz éthylène qu’ils émettent en mûrissant a un effet néfaste sur certaines fleurs et plantes fleuries en pot.

Si vous recevez des lys, coupez leurs étamines au cœur. Pour des pivoines, stockez-les une nuit enroulées dans un journal humide en bas du réfrigérateur. Si vos roses se flétrissent, mettez-les dans une bassine d’eau tiède durant deux heures, puis en vase avec de l’eau fraîche.

Orchidée phalaenopsis : une fleur en pot facile d’entretien

L’orchidée réclame de la lumière et environ 20 °C. Placez-la devant une fenêtre, à moins de 1 m, avec une exposition est ou ouest. Dans une véranda, compensez l’élévation de la température par une plus forte hygrométrie et ventilez. Arrosez avec de l’eau non calcaire en veillant qu’elle ne reste pas au cœur des feuilles.

C’est l’une des rares orchidées qu’il ne faut pas sortir l’été. Pensez à un rempotage si les racines commencent à pourrir dans le pot. Souvent un surfaçage suffit avec un mélange à base d’écorces.

Et au jardin ?

Au jardin, certaines plantes méritent des soins particuliers. C’est le cas de l’Agapanthe : un sol bien drainé, du soleil, un apport d’engrais organique au printemps et un bon arrosage en été contribuent à une floraison abondante.

Le rosier réclame un engrais rosiers à libération prolongée est indiqué à la plantation. Arrosez bien au pied la première année, en évitant une humidité stagnante qui favorise les maladies cryptogamiques.

Enfin, pour l’Hortensia, apportez dix litres d’eau par pied et recouvrez avec une couche de compost ou un paillage pour garder l’humidité. Epandez du sulfate d’aluminium ou mélangez à la terre de l’ardoise pillée pour obtenir des fleurs bleues.

Pour préserver les plantes en pot

Les plantes en pot nécessitent une attention particulière pour conserver leur beauté et leur vitalité.

Tout d’abord, veillez à choisir un pot adapté à la taille de la plante et assurez-vous qu’il dispose d’un trou de drainage pour éviter l’accumulation d’eau stagnante. Utilisez un terreau de qualité, adapté aux besoins spécifiques de chaque plante. Arrosez régulièrement, en tenant compte des besoins en eau de chaque espèce, et fertilisez selon les recommandations pour fournir les nutriments nécessaires à la croissance et à la floraison.

Enfin, assurez-vous que la plante reçoit suffisamment de lumière naturelle et évitez les courants d’air froids ou les températures trop élevées, qui peuvent nuire à la santé de la plante.

Des vivaces pour un jardin fleuri tout au long de l’année

Pour profiter d’un jardin fleuri tout au long de l’année, misez sur les plantes vivaces. Ces plantes, qui vivent plusieurs années, offrent une floraison échelonnée selon les saisons et une grande variété de couleurs et de formes.

Choisissez des vivaces adaptées à votre région et au type de sol de votre jardin, et plantez-les en respectant les distances recommandées pour permettre leur épanouissement. Pensez à associer des vivaces à floraison printanière, estivale et automnale pour un spectacle coloré ininterrompu.

Taillez régulièrement les fleurs fanées pour stimuler la production de nouvelles fleurs et divisez les touffes de vivaces tous les 3 à 5 ans pour préserver leur vigueur et leur floraison.

Quelques conseils divers pour finir

Pour terminer, voici quelques conseils toujours utiles :

  • Choisissez des fleurs et des plantes adaptées à votre région et au type de sol de votre jardin pour favoriser leur croissance et leur épanouissement.
  • Installez un système d’arrosage goutte-à-goutte ou une cuve de récupération d’eau de pluie pour économiser l’eau et arroser efficacement.
  • Encouragez la biodiversité en plantant des espèces indigènes et en créant des habitats pour les insectes, les oiseaux et les petits mammifères.
  • Privilégiez les méthodes de lutte biologique et les produits naturels pour protéger vos plantes des maladies et des ravageurs, en évitant les pesticides chimiques.
  • Adoptez le paillage pour conserver l’humidité du sol, réduire la croissance des mauvaises herbes et enrichir le sol en matière organique.
  • Taillez régulièrement vos arbres et arbustes pour maintenir leur forme, favoriser une croissance saine et éviter les problèmes de maladies.
  • Planifiez votre jardin en tenant compte de l’exposition au soleil, du vent et de la circulation, pour créer un espace harmonieux et fonctionnel.
  • Apprenez à reconnaître les signes de stress ou de maladie chez vos fleurs et intervenez rapidement pour préserver leur santé.
  • Soyez patient et persévérant.