La bruyère : les caractéristiques, les variétés et les périodes de floraison !

0
80
Nous imaginons bien les difficultés que connaîtrait notre terre sans les vertus de la flore. La flore des différentes régions est essentielle à la vie et procure de réels atouts. Elle permet entre autres d’avoir de sublimes vues et de profiter de bienfaits médicinaux. La bruyère est une famille de plantes proposant une variété de fleurs d’une grande beauté.

La bruyère a des atouts considérables et donne de profiter de véritables plaisirs. Allons à la découverte de ces plantes. Quelles sont leurs caractéristiques, leurs variétés et leurs périodes de floraison ?

La sublime bruyère : présentation


La bruyère est une catégorie de plantes qui regroupe de nombreuses espèces avec des propriétés plus ou moins semblables. Généralement, la bruyère est une plante au feuillage très fin et persistant. De même, elle offre de petites fleurs en grelots et pousse dans des sols acides. Cette catégorie de plantes comporte plus de 800 espèces dicotylédones appartenant à la famille des Éricacées. Ces espèces sont regroupées en deux principaux genres que sont les Erica et les Calluna. Toutefois, la bruyère intègre d’autres genres selon différents auteurs. Il s’agit notamment des genres Daboecia, Erica sicula, Pentapera et Bruckenthalia.

Les bruyères possèdent la particularité de se développer dans des sols siliceux. Cependant, selon le genre, la bruyère se présente sous diverses formes. Ces plantes peuvent en effet prendre la forme d’arbres, de sous-arbrisseaux, d’arbrisseaux, de véritables arbustes ou encore de grappe de fleurs. Les différentes variétés de bruyères présentent des formes avec des couleurs spécifiques. En effet, les fleurs sont généralement roses, mais elles peuvent également être blanches, violettes ou verdâtres. Par ailleurs, les bruyères sont d’excellents atouts pour la décoration aussi bien interne qu’externe d’une maison. Elle est en effet très captivante et disponible sous plusieurs variétés selon les saisons.

En effet, la taille de ces plantes, la couleur de leurs fleurs et de leurs feuilles sont autant de facteurs qui les rendent adaptés pour la décoration dans différentes circonstances. Entre autres, les espèces de bruyère se disposent aisément en pot ou en jardinière. Elles se placent également dans des jardins en bordure ou en couverture d’un talus. Les types de bruyères se développent selon plusieurs saisons tout au long de l’année. De même, chaque région comporte de nombreuses variétés très larges de ces plantes. Vous pourrez vous servir de divers types de bruyères pour plusieurs usages.  

Les caractéristiques de la plante


Plusieurs critères servent à caractériser une bruyère. Dans un premier temps, cette famille de plantes bénéficie d’une beauté pérenne. En effet, elle est une plante tapissante et décorative qui maintient sa beauté naturelle durant de longues années. Dans les jardins, ces plantes sont d’excellents couvre-sol. Elles constituent également de belles options sur des façades murales offrant une magnifique vue avec des fleurs touffues et parfois de couleur variée. Toutefois, les modèles de bruyère offrent diverses couleurs belles et captivantes.

Elles s’adaptent ainsi à de nombreuses décorations ou à plusieurs designs d’habitations ou de bâtiments. Selon les périodes, elles prennent respectivement diverses couleurs offrant ainsi de véritables plaisirs pour la vue. D’un autre côté, les bruyères sont des plantes avec une grande résistance. Elles ont cette propriété à germer et à se développer dans des conditions extrêmes et défavorables notamment les basses températures ou celles qui sont très élevées. Une variété de bruyère se développe ainsi convenablement dans diverses conditions. Toutefois, nos bruyères préfèrent mieux être exposées à la lumière du soleil.

D’un autre côté, les genres de bruyères possèdent aussi bien d’autres caractéristiques précises. Pour exemple, les bruyères Erica possèdent une hauteur entre 10 et 50 cm. Elles doivent être ensoleillée ou à mi-ombre pour jouir des meilleures dispositions. Leur feuillage est persistant et d’une grande beauté. Pour finir, les variétés spécifiques de bruyère peuvent également être caractérisées par :

  • leur rusticité;
  • la nature de leur sol ;
  • leur période de floraison.

En ce qui concerne la rusticité, les bruyères les plus sensibles au froid sont généralement celles de haute taille. Ainsi, plus une plante est résistante, plus elle est rustique. Les soins à apporter aux variétés de bruyère les caractérisent également. 

Quelles sont ses variétés ?


Dans un premier temps, la variété de bruyère Erica requiert un intérêt particulier. Certains vont plus loin en l’appelant la vraie bruyère. En effet, cette variété bénéficie de la meilleure rusticité. Elle peut d’ailleurs pousser dans des sols calcaires ou encore en pleine sécheresse. La bruyère Erica se trouve ainsi à sa plus grande aise dans un jardin additionné de tourbe. Ce genre de bruyère possède la particularité d’offrir la plus grande diversité de formes et de couleurs. Parmi les bruyères Erica, l’on distingue notamment les bruyères de petite taille et les bruyères arbustives. Alors que ces bruyères de petite taille mesurent entre 15 et 60 cm, les bruyères arbustives peuvent atteindre 6 m et prendre jusqu’à 3 m de diamètre.

D’autre part, la Callune est la variété de Bruyère la plus répandue. Elle est compatible avec des terres pauvres, mais nécessite que le sol soit légèrement sableux et acide. Ces types de bruyères se retrouvent facilement dans différentes régions gratifiant d’une belle vue à travers un mélange harmonieux de couleurs. Cette dernière se distingue aisément grâce à ses quatre rangées de feuilles imbriquées autour de la tige. Le rendu des callunes est très diversifié et peut dépendre de la période de développement, de l’ensoleillement ou des cultivars.

De même, il existe d’autres variétés de bruyères intéressantes et reconnues pour leurs belles caractéristiques. La daboécie est une belle variété de bruyère fortement localisée sur les côtes atlantiques, irlandaises et françaises. Elle nécessite un climat humide pour se développer et atteindre en moyenne 60 cm avec des feuilles fines couvertes d’un duvet blanc sur le revers. Elles servent comme de nombreux autres types de bruyères à réaliser de sublimes bouquets secs. Toutefois, leurs feuilles tombent d’elles même lorsqu’elles fanent. Pour finir, le mode entier, l’Afrique du Sud notamment, regorge de plusieurs autres variétés de bruyères avec de très bonnes qualités.

Les périodes de floraisons de la bruyère

Les floraisons des variétés de bruyère s’effectuent à diverses périodes tout au long de l’année. Les couleurs des feuilles de ces plantes varient souvent selon la période de vie de ces plantes. Ainsi, il est bien utile de connaître les périodes de floraisons des bruyères lorsqu’on désire décorer son jardin ou son intérieur avec. Il existe trois principales périodes de floraisons. Il s’agit de :

  • les bruyères d’été : de Juin à Octobre ;
  • les bruyères d’automne de Novembre à Décembre ;
  • les bruyères d’hiver et de printemps : de Janvier à Avril.

Au cours de ces périodes de floraison, des types spécifiques arrivent à maturité pour donner leur plus bel éclat. À la floraison, les variétés de bruyères peuvent avoir une multitude de couleurs selon leurs caractéristiques. Au-delà des périodes de floraisons, certaines variétés de bruyère sont juste saisonnières. D’autres également ont des saisons d’intérêt spécifiques.

Quels sont les usages de la bruyère ?


Les bruyères grâce à leur grande diversité ont de nombreux atouts. D’une part, les bruyères arborescentes sont utiles pour confectionner des fourneaux de pipe. Leur bois résistant au feu et à la chaleur est ici les principaux éléments utilisés. Les bruyères ont également une grande utilité pour la santé et le bien-être. En effet, les sommités fleuries de ces plantes sont utiles pour soulager des douleurs, le rhumatisme et les engelures. De même, grâce à l’éricodine, la bruyère représente un diurétique et un antiseptique naturel de l’appareil urinaire. La bruyère joue un rôle détoxiquant et est dépurative. Elle soulage ainsi la goutte et les arthrites.

D’autre part, les fonctions des bruyères s’étendent également à guérir des cystites, des infections de la vésicule. La bruyère traite aussi les calculs rénaux et biliaires. Pour finir ce chapitre relatif aux utilisations de la bruyère, nous abordons en effet sa principale fonction. En effet, par sa formation et par sa présentation, la bruyère représente un véritable outil d’esthétique et de décoration pour les jardins, l’intérieur des pièces ou encore les extérieurs comme les balcons ou les terrasses. Avec une bruyère, vous formez un splendide bouquet de fleurs aux senteurs exquises pour charmer vos invités ou votre partenaire.

Culture et entretien de ces trésors


Selon les variétés de bruyère, il faut mettre en terre ces plantes à des périodes spécifiques de préférence. La bruyère Erica par exemple se plante vers la fin de l’été ou au début de l’automne. Cette variété de bruyère peut également s’implanter en hiver s’il ne gèle pas, et au printemps, à condition d’arroser régulièrement. En outre, les premiers jours après avoir planté une bruyère, il est essentiel de faire un arrosage généreux et régulier. Pour favoriser le développement de la bruyère, certaines pratiques comme démêler les racines se trouvant à la base sont bien utiles. De même, vous pouvez ajouter de la terre de bruyère à votre jardin.

Une excellente alternative à la culture en sol est la culture en pot. Plusieurs espèces de bruyère grâce à leur rythme de développement relativement lent, peuvent être mises en pot.

Une bruyère peut en effet faire plusieurs années dans un pot mesurant 30 cm.

Dans ce cas également, il sera indispensable d’arroser régulièrement le pot, car dans cet environnement, la terre sèche vite. Enfin, l’entretien de la bruyère ne demande presque pas d’effort. Une fois qu’elle est implantée convenablement, la bruyère n’a besoin que d’un arrosage à un rythme normal. La présence d’une pareille plante dans votre jardin a pour effet de repousser les mauvaises herbes grâce aux sécrétions toxiques de leurs racines. En outre, la présence d’un champion spécifique dans la graine de ces plantes leur confère une grande résistance et la longévité dans les sols pauvres. Toutefois, les moyens de culture et d’entretien d’une bruyère peuvent varier selon les espèces.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici