Comment bien entretenir son olivier ?

0
294

Comment bien entretenir son olivier ?

L’olivier est un arbre qui est devenu très populaire. Ornement pour certains, symbole de paix pour d’autres, il est utilisé à de nombreuses fins. Il est connu pour son exceptionnelle longévité et pour son fruit très utilisé dans l’alimentation. L’olivier est très résistant et est planté par de nombreuses personnes dans des pots ou en jardin. Mais malgré sa robustesse, il faut bien prendre soin de l’olivier pour le maintenir en vie.

Où planter son olivier ?

De par son origine, l’olivier a besoin d’évoluer dans un climat méditerranéen pour sa fructification et sa survie. Dans un milieu avec un climat chaud ou doux, une plantation d’olivier se fait dans la terre à un emplacement ensoleillé à l’abri du vent.

L’idéal est de choisir un sol riche et sablonneux. Dans le cas contraire, il faudra :

  • Creuser un trou profond de 1m² et retirer tout le sable
  • Mettre dans le trou de la terre sablonneuse, un mélange de terreau et de la terre du jardin jusqu’à sa fermeture
  • Planter l’olivier à cet emplacement.

Dans les régions froides, il est préférable de cultiver l’olivier en pot afin de pouvoir le protéger et le déplacer en hiver. Pour ce faire, vous devez d’abord percer le contenant et ajouter des matériaux pouvant faciliter le drainage afin d’empêcher l’eau de stagner. Ensuite, ajouter un terreau adéquat dans le pot. Enfin faire du paillis au pied de l’arbre pour le protéger.

En hiver, il faut mettre l’olivier dans une pièce chaude ou le couvrir d’un voile pour le protéger contre le froid extrême, car elle ne supporte pas moins de 8°C. C’est à cette période de l’année qu’un olivier perd ses feuilles lorsque la température est trop basse.

Comment bien arroser son olivier ?

Il est crucial d’arroser régulièrement son olivier au début juste après la plantation pour lui permettre de bien développer ses racines. Pour les oliviers plantés dans la terre dans un climat méditerranéen, il faut les arroser deux fois par semaine pendant les saisons sèches. En saison pluvieuse, il faut l’arroser seulement lorsqu’il n’y a pas eu pluie pendant plus de 15 jours.

Pour les oliviers en pot c’est aussi un arrosage bihebdomadaire en été. En hiver, c’est une fois tous les 15 jours. Attention, dans tous les cas avant d’arroser son olivier il faut s’assurer que la surface de la terre est sèche, car la stagnation de l’eau est son pire ennemi.

Prévenir les maladies susceptibles de toucher l’olivier

Certains arbres présentent des feuilles jaunes (mortes), c’est aussi le cas de l’olivier. Mais lorsque vous remarquez une concentration de feuilles mortes sur un rameau entier, c’est qu’il y a un excès d’arrosage. Il faut alors revoir la fréquence d’arrosage ou la quantité d’eau à chaque arrosage.

Les noires de l’olivier, ce sont des cochenilles qui attaquent l’olivier. On le sait quand les jeunes tiges et les feuilles de l’olivier montrent des coques foncées affaiblies par les cochenilles. On peut les enlever manuellement ou utiliser une solution à base d’eau, d’alcool et de savon noir. Dans ce cas, il faut aussi limiter l’utilisation d’engrais azotés.

Votre olivier ne donne pas de fruits malgré un bon entretien ? Il s’agit probablement d’une absence de pollinisation en raison d’un climat perturbé durant la floraison. L’une des solutions est de procéder à la taille des branches abîmées et mal orientées.

L’olivier peut aussi présenter une carence en potassium caractérisé par des bouts de feuilles desséchées et brunies. La solution est d’enrichir la terre avec de l’engrais riche en potassium.