Taille des haies et arbustes : Conseils pour choisir le sécateur adéquat !

0
144

Quand il s’agit de prendre soin des plantes potagères, des fleurs, et autre feuillage dans son jardin, il est nécessaire d’avoir une très bonne paire de sécateurs. Cependant, il est bien possible de trouver une multitude de sécateurs sur le marché. Ainsi, avant de choisir un sécateur qui soit à portée de main, il faut connaître les différents types et leurs caractéristiques techniques en général. N’avez-vous aucune idée de comment procéder pour faire un choix optimal ? Lisez donc cet article pour en savoir davantage.

Connaître les types de sécateurs

Le sécateur est l’outil incontournable que doit avoir un bon jardinier. Que ce soit pour entretenir un petit jardin de ville, un grand verger ou encore un grand jardin à la campagne, le jardinier ne doit pas se séparer de cet accessoire. Sur le marché, il existe en effet une pluralité de sécateurs parmi lesquels on distingue un sécateur professionnel, le sécateur à larme croissante et le sécateur à enclenche pour ne citer que ceux-là. Cependant, pour faire un choix optimal il faut au préalable avoir un maximum d’informations sur chaque type de sécateurs.

Sécateurs professionnels

Les sécateurs professionnels répondent généralement aux besoins plus élevés des paysagistes et jardiniers professionnels. Issus d’une fabrication supérieure, ils bénéficient des poignées profilées antidérapantes et des procédés d’affûtage. En effet, les sécateurs professionnels existent en des modèles plus onéreux et surtout bien robustes. Ils sont fabriqués avec des matériaux égocentriques et de haute qualité. Par ailleurs, les sécateurs professionnels sont conçus dans le but d’apporter un confort optimal et une bonne performance. Aussi, sont-ils très durables. Ce type de sécateurs est le plus apprécié des jardinistes et paysagistes.

Sécateurs à lames croissantes

Encore appelé sécateur à coupe franche, le sécateur à lames croissantes est bien priorisé par les jardiniers et est assez répandu sur le marché. En effet, les sécateurs à lames croissantes fonctionnent comme une paire de ciseaux. Ainsi, ils permettent de faire des coupes nettes, précises et sans contusion des tissus végétaux ni écrasement. Dès lors, ils sont bien adaptés aux bois, puisqu’ils évitent la création des plaies favorisant les différentes maladies cryptogamiques. On travaille donc sans pour autant causer du tort aux bois et aux fleurs.

Sécateurs à enclume

Les séducteurs à enclume constituent également un modèle à la portée de tous. Ceux-ci diffèrent en effet des sécateurs traditionnels en ce sens que leurs lames font des coupes nettes. Aussi, ces lames sont affûtées sur les deux différentes faces qui viennent s’écraser sur une lame plate. Fonctionnant comme une hache, ces types de sécateurs permettent de tailler les branches d’une grande taille. C’est donc un modèle idéal pour les bois ayant un diamètre relativement important. 

Sécateurs à poignée rotative

Beaucoup de sécateurs sont composés d’une poignée rotative qui facilite les mouvements de rotations lors de l’usage. Grâce à ce mécanisme, on peut réduire les efforts et moins fatiguer les mains. Aussi, les douleurs articulaires ainsi que les ampoules susceptibles de déranger lors de l’utilisation sont carrément réduites grâce à ce matériel.

Par ailleurs, certains sécateurs à poignée rotative ont une tête de coupe inclinée latéralement et verticalement. Ceci démultiplie la force et contribue également à l’amélioration de l’alignement poignet et main. Dans de telles conditions, on fait les coupes avec une grande facilité et sans pour autant s’endommager la main. Ils sont donc à l’image des sécateurs professionnels.

Sécateurs ébrancheurs

Les sécateurs ébrancheurs ou de force sont des modèles gros qu’on ne pourrait utiliser qu’avec deux mains. En raison de leurs tailles, les sécateurs ébrancheurs sont utilisés pour couper les branches ayant au-delà de 2,5 à 3 cm de diamètre. En réalité, les poignées de ces sécateurs sont plus longues, voire télescopiques en fonction du modèle choisi. Cette taille permet cependant de sectionner les branches situées à une grande hauteur. À cet effet, c’est le modèle idéal à choisir lorsqu’on ne dispose pas d’échelles pour atteindre les branches situées à une grande hauteur.

Sécateurs à crémaillère

Les sécateurs à crémaillère permettent de couper des rameaux de grand diamètre sans pour autant utiliser une grande force. Il suffit de relâcher très légèrement le sécateur et le tour est joué. Toutefois, ce modèle demande qu’on répète le geste. Ce qui nécessite assez de force et fatigue assez vite.

Sécateurs épinette

Les sécateurs épinette, encore appelés coupe-fleurs ou coupe-fruits sont connus de tous de par leurs lames effilées et plus étroites. Ces outils très faciles à manier permettent en l’occurrence de faire des coupes légères. Ainsi, les sécateurs épinette offrent la possibilité de faire des coupes précises et nettes. À cet effet, on les utilise très souvent pour faire :

  • la cueillette de raisin ;
  • la cueillette des petits fruits ;
  • la cueillette des légumes et fleurs.

Priorisez ce modèle de sécateur si vous désirez faire des cueillettes dans votre jardin.

Choisir en fonction de ses besoins

Connaître les différents sécateurs est un véritable pas pour faire un meilleur choix. Cependant, il serait également nécessaire de définir ses besoins afin de faire un choix optimal. Cette étape permet en réalité de choisir le type de sécateur qui conviendrait le mieux à ses activités.

En effet, les travaux de coupe peuvent être faits sur :

  • des plantes grimpantes ;
  • des petits fruits ;
  • des vivaces ;
  • des bambous ;
  • des arbres fruitiers ;
  • des plantes de haie, etc.

À cet effet, il est donc primordial de choisir son sécateur en fonction du type de coupe à opérer. Pour ce faire, le choix doit porter sur le diamètre des branches à couper sans oublier leurs duretés. Ainsi, les sécateurs professionnels, les sécateurs à lames croissantes ou à coupe franche sont idéals pour les coupes de bois vert. Aussi, ils sont adéquats aux arbustes, vignes, et fruitiers ayant jusqu’à 2,5 cm de diamètre. Toujours avec ces modèles on peut faire la cueillette des fleurs, des légumes ou encore des fruits.

Par contre, les sécateurs à enclume par exemple sont adéquats pour couper les branches matures et les bois morts ou secs. Ainsi, on peut couper des rameaux de plus de 1,5 cm avec ce modèle.

Le plus important est de prendre en compte la tâche à exécuter avec le sécateur avant de faire le choix.

Opter pour un modèle à portée de main

Il faut certes définir ses besoins, mais il est aussi important de choisir un modèle qui serait à portée de main. Ceci consiste à opter pour un modèle avec lequel on se sentirait plus à l’aise. Ce n’est donc pas un critère à ne pas banaliser.

La taille de votre main

Le sécateur doit être choisi en fonction de la taille exacte de la main. Ce faisant, on est certain que les poignées seront adaptées à l’utilisateur. Cependant, la taille des sécateurs varie généralement entre 18 et 25 cm. Donc plus le sécateur est grand, plus la taille des poignées le sera aussi. Dès lors, il faut choisir des modèles avec de petites ouvertures si l’on a une petite main et des modèles plus grands si la main est assez grande. Quelles que soient les tailles, vous trouverez le sécateur qui vous convient.

Droitier ou gaucher ?

Le sécateur doit également être choisi en fonction de la main avec laquelle on travaille. Cet aspect permet de choisir le sécateur qu’on pourrait facilement manipuler avec ses mains. En réalité, il ne servirait à rien de prendre un matériel qu’on n’est pas capable d’utiliser. Ainsi, il faut toujours vérifier cet aspect avant d’effectuer un quelconque choix de sécateurs.

La parfaite prise de main

Afin d’avoir plus de maniabilité, il faut vérifier si les poignées possèdent un revêtement antidérapant qui serait doux au toucher. Cela garantit une bonne prise de main, un véritable confort au travail et un meilleur serrage. Par ailleurs, il peut être choisi en fonction de la force physique de l’utilisateur. Ainsi, il faudra se fier au mécanisme du sécateur afin de ne pas se tromper dans le choix.

Le poids

La question du poids s’avère également nécessaire dans ce processus de choix, car il fait partie des critères qui déterminent l’adaptation du sécateur à la main de l’utilisateur. Pour les coupes plus légères, certains jardiniers préfèrent ne pas dépasser 255 grammes. Cela voudra dire que le poids du sécateur peut être défini en fonction de l’utilisateur et du travail qu’il veut accomplir. Vérifiez donc ces paramètres pour faire un bon choix.

Vérifier la qualité et la durabilité

Le sécateur reste un outil de coupe que l’on est appelé à utiliser le plus souvent surtout quand on est jardinier ou paysagiste. Pour cette simple raison, la qualité est un point sur lequel il faut beaucoup insister. En d’autres termes, plus on utilise son sécateur, plus il risque de perdre son efficacité. Il faut alors opter pour un modèle de qualité afin d’en bénéficier assez longtemps. Aussi, faudra-t-il vérifier toutes les caractéristiques techniques. Par ailleurs, le dernier truc à faire est de s’assurer qu’il est possible de changer les pièces en cas d’usure du sécateur choisi.

Voilà donc quelques conseils très pratiques pour choisir un sécateur adéquat à votre travail et à la taille de vos mains. On espère qu’ils vous seront utiles !

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici