Potager surélevé : Avantages, limites et conditions d’aménagement

0
539

Si vous avez un petit jardin, ou même un balcon, il est possible d’avoir un potager : le potager surélevé. Le potager surélevé est un dispositif original, esthétique et très commode qui rend le jardinage moins laborieux physiquement et accessible à tous. Il facilite la culture des fruits, des légumes et quelques aromates en hors-sol, sur une surface réduite et à une hauteur de travail convenable. Ce modèle de potager présente de nombreux avantages si l’on respecte les conditions de sa mise en place.

Quels sont les avantages et les limites du potager surélevé ?

Le potager surélevé désigne une portion de terre cultivée, installée au-dessus du sol naturel. C’est un système qui évite au jardinier de se baisser ou de plier les genoux pour cultiver les plants. Le potager surélevé convient à tous les styles et à toutes les ambiances, et il présente un bon nombre d’avantages reconnus de même que quelques limites.

Les avantages du potager surélevé

  • Une ergonomie convenable
L’avantage principal du potager surélevé est son ergonomie qui réduit les mouvements pour travailler le sol, désherber et moissonner. Les travaux pénibles s’en trouvent allégés laissant plus de place au simple plaisir de jardiner. C’est un atout incontestable pour les personnes malades du dos, les personnes à mobilité restreinte ou les personnes âgées.
  • Un sol léger et aéré
Du fait de ses dimensions rationnelles et conformes, le potager surélevé vous évite de marcher sur de la terre cultivée, facilitant un excellent enracinement des plantes. La compression du sol est donc réduite, donnant ainsi un sol aéré et des racines non serrées.
  • Une productivité améliorée
Le manque d’allées à l’intérieur du potager permet de diminuer l’espace entre les plants, ce qui améliore ainsi le rendement et favorise la culture de plus de légumes sur une plus petite surface.
  • Un drainage efficace
Le potager surélevé offre un excellent drainage. Ceci est dû aux excès d’eau qui sont évacués plus rapidement. Par ailleurs, le sol se réchauffe très vite dans ce type de potager, et l’on peut étendre la période de culture pour produire beaucoup de légumes.
  • Un désherbage réduit
Étant donné que les plants sont plus resserrés, les mauvaises herbes ne disposent plus de beaucoup de surface. La délimitation avec le reste du jardin permet d’aménager la pelouse sans soucis.
  • Un entretien facilité
Les cultures étant plus disposées, on assiste à un arrosage, un paillage et un amendement plus précis et efficaces.
  • Un substrat d’excellente qualité
La qualité du substrat peut être très facilement améliorée en fertilisant. C’est pour cette raison que le potager surélevé est un potager très rentable. C’est aussi une authentique solution pour les jardiniers dont le sol naturel est assurément ingrat.
  • Un potager à l’abri des animaux

Installé en hauteur, le potager surélevé a l’avantage d’être plus difficile d’accès pour les escargots ou les autres animaux indélicats comme les lapins, les chiens, etc.

Les limites du potager en hauteur

  • Un effort pour l’installation
Le travail le plus fondamental en ce qui concerne le potager surélevé est sa mise en place. Il en existe plusieurs modèles en jardinerie du type « potager en carré ». Il est important de bien penser à l’emplacement du potager surélevé, car une fois rempli de substrat, il est très lourd et pénible à déplacer.
  • Un espace restreint
Avec le potager surélevé de type potager sur pied, on ne peut pas s’attendre à exploiter des surfaces en mesure de nourrir toute une famille. Au vu des contraintes liées à la structure, ce type de potager offre une surface cultivable habituellement très modeste, parfaite cependant pour ses vertus formatrices ou thérapeutiques.
  • Des contraintes de culture

Le potager surélevé n’est pas convenable pour toutes les cultures. La production de pommes de terre par exemple peut être laborieuse, car le buttage n’est pas une technique aisée à effectuer avec ce système. Il en est de même pour les plantes qui nécessitent beaucoup d’espace comme les potirons et autres cucurbitacées. Il faut aussi savoir que le substrat d’un potager surélevé se dessèche aisément, surtout sur les bordures de la surface cultivée.

Les différents types de potagers surélevés

Le potager surélevé désigne plusieurs types d’aménagements :
  • Le potager sur pieds
Ce modèle est très inspiré des tables de cultures réservées aux personnes à mobilité réduite. Ces potagers favorisent le jardinage assis ou debout. Ce sont des bacs profonds, en bois, en métal ou en plastique, aménagés sur pieds. Ce type de potager possède des tailles variables et est très bien adapté aux petits espaces comme les balcons et terrasses.
  • Le potager en contact avec le sol
Ce type de potager surélevé est composé de bacs sans fond, plus ou moins hauts. Ils sont installés directement sur le sol, et leur configuration comme leur profondeur sont très variables : d’une quinzaine de centimètres à plus d’un mètre. Ils sont fréquemment construits en bois et sont chargés de substrat qui peut être de la terre, du terreau ou différentes couches de matières organiques pour composer des « lasagnes ».
  • La culture sur buttes

Ce type de potager consiste à simplement élever le niveau du sol de quelques dizaines de centimètres en créant des buttes. Les buttes peuvent être calibrées à votre convenance. Pour les former, la méthode la plus facile est de récupérer la terre entre chaque butte créant ainsi les buttes et les allées. Suivant leur hauteur, les buttes peuvent être maintenues telles quelles ou bien retenues par des bordures.

Quelles sont les conditions d’aménagement du potager surélevé ?

Les plantes n’ont pas toujours les mêmes besoins en eau, luminosité et apports nutritifs. Il faut donc les choisir au cours de la réalisation du potager surélevé selon l’emplacement de votre bac. En ce qui concerne les apports nutritionnels, il existe trois types de plantes : celles dont les besoins sont importants, celles dont les besoins sont moyens, et enfin les plantes aux besoins faibles. Dans un potager fraîchement aménagé, il est plutôt recommandé de cultiver des plantes ayant des besoins importants, car le terreau frais est encore très riche en éléments nutritifs. Au fil des années, elles seront remplacées au profit de végétaux ayant de faibles besoins. Il faut aussi veiller à faire de bonnes associations avec les plantes en optant pour celles qui ne se feront pas de la concurrence en éléments nutritifs.

Quelles plantes sont adaptées à la culture en potager surélevé ?

Un potager surélevé peut naturellement recevoir tous les types de plantes qui ne nécessitent pas beaucoup de place et qui sont capables de supporter de fortes pluies, ainsi que l’eau stagnante qui en découle. Par contre, il est peu convenable aux plantes dont les racines s’accroissent loin dans le sol et qui se subdivisent largement. Généralement, les potagers surélevés sont légèrement plus denses que les plates-bandes. Toutefois, il faut laisser assez de place aux branches, feuilles et racines afin qu’elles puissent s’accroître correctement. Au cours de l’étape de la plantation, il faut assurer l’agencement de votre potager de manière optimale. Il est judicieux de constituer votre jardin potager surélevé avec des espèces disposant des cycles de croissance distincts. Ainsi, les plantes se feront moins de compétition au cours de leur période de floraison et chacune d’elle pourra bénéficier de la quantité d’eau dont elle a besoin au moment adéquat. Les meilleures plantes à semer avec le dispositif de potager surélevé sont les oignons, les radis, les salades, les navets, les fraises et les herbes aromatiques. Voici quelques combinaisons :
  • Les tomates, poivrons, concombres, carottes, haricots et fèves, aubergines et melons sollicitent beaucoup de soleil et ils ont besoin d’être plus protégés ;
  • Les salades, radis, épinards, poireaux et navets ne nécessitent par contre pas une forte exposition au soleil. Il faut aussi réfléchir à la plantation des fleurs comestibles comme les pensées ;
Néanmoins, des exceptions subsistent comme le maïs qui occupe trop de place à la culture. Il est donc déconseillé pour un potager surélevé de même que la majorité des fruitiers, excepté le fraisier.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici