Mise en place d’une clôture de jardin : conseils et précautions !

0
194

Parmi les indispensables du jardin, la clôture occupe assurément une place de choix. Son rôle n’est pas uniquement de délimiter le terrain dont vous disposez. La clôture participe aussi à votre sécurité, l’esthétique du jardin, et la préservation de votre intimité. Ce ne sont pas ces seuls points qui comptent, car de nombreux autres existent également. De ce fait, choisir une clôture de jardin ne doit pas se faire à la hâte. De nombreux paramètres doivent être considérés.

Les critères de choix

Les points sur lesquels se focaliser pour choisir une clôture sont surtout relatifs à vos priorités. Vous devrez donc évaluer si vous avez besoin d’une clôture fonctionnelle, ou facile à entretenir. D’autres personnes pourraient vouloir une clôture de panneau rigide, ou alors plus simple à installer. Comme vous pouvez le voir, il est important de lister tout ce qui est important pour vous. Quoi qu’il en soit, voici les axes les plus importants à considérer :

  • L’usage à faire de la clôture ;
  • Le budget dont vous disposez ;
  • La réglementation autour des clôtures de jardin.

Ils vous permettront donc de trouver le type de clôture dont vous avez effectivement besoin. Quelques fois, un simple grillage d’un mètre de hauteur suffit. Pour plus d’intimité, une clôture en PVC permettra d’occulter la vue au vis-à-vis. La clôture peut également jouer un rôle sécuritaire. Dans un tel cas, il faudra privilégier un modèle en parpaings, pierre ou fer forgé.

Les types de clôtures

Pour éviter des intrusions comme celle-ci, voici les types de clôtures parmi lesquels faire un choix :

Le grillage souple

Face à un terrain dont le relief est important ou accidenté, vous avez tout intérêt à choisir un grillage souple. Il est facile à mettre en place, au moyen des poteaux en bois ou métalliques enfoncés dans le sol. Pour plus d’intimité, il est possible de l’associer à un brise-vue ou une haie végétale. Les animaux ne pourront pas s’introduire dans votre jardin, car les mailles sont très fines. Sur le plan sécuritaire, vous n’êtes pas protégé, car il est facile de découper ce grillage.

Le grillage rigide

Ce modèle de clôture convient quand le jardin est situé sur un terrain plat ou à pente. Sa mise en place se fait par le scellement sur des poteaux enfoncés dans le sol. Ce grillage rigide est plus sécurisé et esthétique que le modèle précédent. Cependant, il ne permet pas d’occulter la vue. Vous devrez y faire grimper des végétaux pour parvenir à un tel résultat.

La clôture classique

Il s’agit du modèle le plus populaire, et qui en plus a l’avantage d’être beau. Vous pourrez faire un choix parmi ses variantes plus ou moins occultantes. Les matériaux utilisés pour le réaliser sont très nombreux. En fonction du budget dont vous disposez et des besoins, voici les possibilités qui s’offrent :

  • Le PVC ;
  • Le bois ;
  • L’aluminium ;
  • Le bois composite.

Cette clôture classique de jardin repose généralement sur un muret. Cependant, les travaux à faire pour l’installer ne sont pas négligeables.

La palissade ou le panneau occultant

Il s’agit d’une autre alternative à la clôture classique de jardin, que vous pourrez aussi facilement mettre en place. Ce modèle est fait en bois ou matériau composite, et dont la fonction est double. La palissade ferme votre jardin, et permet aussi de décorer votre extérieur. Vous pourrez choisir des versions de clôtures dont le rendu est plus travaillé. Le choix peut se faire entre les claustras et la palissade ajourée.

En ce qui concerne les motifs, tout dépendra du niveau d’occultation souhaité. Ils peuvent être plus ou moins rapprochés.

Le mur ou muret

Différents matériaux peuvent être utilisés pour réaliser le muret. Entre autres, ce sont :

  • La pierre ;
  • Les briques ;
  • Les parpaings.

Le mur ou muret convient parfaitement pour marquer les limites d’un terrain champêtre. Pour plus de sécurité, il est préférable de choisir un mur dont la hauteur est conséquente.

La réglementation

L’installation d’une clôture est conditionnée à une demande de Permis de construire (PC) ou Déclaration Préalable (DP). Quoi qu’il en soit, vous devez vous conformer à la réglementation en vigueur dans votre localité. Cependant, il peut être requis une déclaration de travail dans quelques cas. Vous devrez vous rapprocher de votre mairie, afin de déterminer si votre installation est soumise à déclaration. Une violation peut valoir des sanctions pénales, de même que la destruction de la clôture.

Votre clôture de jardin ne doit pas chevaucher la propriété du voisin. Lorsque la clôture est située au bord d’une voie publique, une certaine distance doit être respectée. C’est pour cela que vous devez vous renseigner auprès de votre mairie, pour savoir les règles applicables. Vous éviterez ainsi de nombreuses déconvenues.

Comment bien poser la clôture ?

À quelques exceptions près, toutes les clôtures se posent presque de la même manière. La procédure est identique pour les modèles en bois, et ceux en métal :

  • Disposer un cordeau pour montrer l’emplacement de la clôture;
  • Arpenter le périmètre ou la longueur du terrain à clôturer, pour évaluer le nombre de poteaux et panneaux à installer ;
  • Contrôler l’assise du sol, et éliminer les probables végétaux gênants ;
  • Détecter au sol la position du poteau d’angle ;
  • Planter le support au moyen d’une masse, de sorte à effleurer le sol avec la platine ;
  • Insérer le poteau en positionnant convenablement les rainures, et insérer les vis dans les trous du support, puis visser ;
  • S’assurer de l’alignement avec le niveau à bulle, et corriger le vissage pour s’assurer de la verticalité ;
  • Reprendre l’opération pour l’ensemble des poteaux d’angle.

Dès que les poteaux sont mis en place, il faudra ensuite indiquer l’emplacement de la clôture. Pour cela, vous n’aurez qu’à tendre les cordeaux entre eux, ce qui vous servira de repère pour la pose.

  • Tendez un cordeau entre les poteaux situés dans les angles, puis indiquez au sol l’emplacement du premier poteau ;
  • Introduisez le support à planter dans le sol ;
  • Positionnez le second poteau, puis installez-le en vissant comme dans le cas précédent ;
  • Veillez à ce que tout soit bien vertical ;
  • Procédez à présent au glissement du premier panneau, ce qui permettra de terminer l’installation du poteau ;
  • Refaites le même processus pour poser chacun des poteaux de votre clôture.

Pour que votre clôture tienne bien, il faudra s’assurer que chaque poteau est bien fixé au poteau. N’hésitez pas à installer des équerres sur chacun d’eux, afin d’établir une solidarité avec le poteau.

Quels matériaux utiliser pour une clôture de jardin ?

Il existe une pléthore de matériaux dont vous pouvez vous servir, pour réaliser une clôture de jardin. Les critères les plus demandés sont la durabilité, l’entretien et même le style. Voici quelques possibilités parmi lesquelles faire un choix :

La clôture en PVC

C’est un matériau facile à entretenir, et qui est financièrement plus accessible. Vous n’aurez aucune difficulté à l’installer, et même pour l’entretenir. Le seul hic est son vieillissement, qui n’est pas toujours du plus bel effet. Il faudra donc procéder au remplacement de votre clôture en PVC au bout d’une dizaine d’années.

La clôture en fer forgé

Le matériau apporte une certaine classe à votre extérieur. Une telle clôture peut être droite, classique ou alors plus moderne. En matière de coloris, vous n’aurez que l’embarras du choix. La clôture en fer forgé est élégante, mais surtout durable. Vous pourrez l’installer seule, ou scellée à l’intérieur d’un muret en béton. L’entretien doit cependant être de mise, si vous ne souhaitez pas voir la rouille s’installer.

La clôture végétale

Il s’agit d’une solution vraiment naturelle qui s’intègre à la perfection dans votre jardin. Ce type de clôture rehausse la beauté de votre jardin, tout en vous protégeant du voisinage. Selon les espèces végétales que vous aurez choisies, elle peut dissuader les intrusions. Cependant, un entretien doit constamment être de mise pour maintenir l’élégance de la clôture. Il faudra donc prévoir un budget pour cela.

La clôture en bois

C’est un classique, et un bon choix si vous ne jurez que par le naturel. Le bois offre une large diversité de formes, d’essences et même de coloris. Il a largement de quoi rendre votre jardin plus beau, et satisfaire toutes les attentes. Ce matériau est par ailleurs authentique, et surtout très chaleureux. C’est pour cette raison qu’il est apprécié pour réaliser des clôtures de jardin. Une clôture en bois est solide, durable et esthétique.

Ce choix implique quand même un entretien assez contraignant. Vous devrez également prévoir un budget assez conséquent pour y faire face.

La clôture en béton

Longtemps sous-estimée, la clôture en béton a pourtant tout pour plaire. Les fabricants proposent maintenant des finitions droites ou courbées, et même des imitations en bois ou en pierre. Vous pourrez donc en jouer pour décorer votre jardin. Une clôture en béton a l’avantage d’être assez solide et durable. En matière de sécurité, vous avez sans doute ce qui se fait de mieux. Vous n’aurez plus rien à craindre :

  • Des cambrioleurs ;
  • Des curieux ;
  • Des intempéries.

La clôture en bois composite

Le bois composite est un mélange de fibres de bois et de plastique. Ce matériau a l’avantage de ne pas s’altérer avec le temps, et ne craint pas du tout les intempéries. C’est pour cette raison qu’il permet de réaliser des clôtures à la fois solides et durables. Il ne faudra que peu d’entretien pour une telle clôture.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici