Le top 8 des outils indispensables à l’entretien du jardin !

0
492

L’entretien du jardin fait appel non seulement à un ensemble de techniques, mais aussi à un certain nombre d’outils de base. L’alliage de ces deux facteurs produit inévitablement un résultat appréciable : un jardin verdoyant propre, bien taillé, bien arrangé, bien arrosé, etc. Si vous désirez embellir au quotidien votre jardin, il vous faudra donc acquérir ces outils indispensables pour son entretien. Ces outils facilitent grandement le travail et vous permettent de gagner en énergie et en temps. Que vous soyez professionnel ou pas, ces outils élémentaires doivent figurer dans votre magasin d’outils. Nous vous présentons dans cet article, le top 8 des outils indispensables à un bon jardinage ainsi que leur mode d’utilisation.

L’entretien de la pelouse

L’image de votre jardin est fortement corrélée à l’aspect de votre pelouse. Lorsque votre gazon est bien tondu, bien vert, cela signifie que vous accordez une attention particulière à l’entretien de votre jardin. L’entretien de la pelouse de votre jardin requiert l’usage de deux outils fondamentaux.

La tondeuse

De nos jours, il est quasiment impossible d’entretenir sa pelouse sans avoir recours à la tondeuse, à moins que la superficie ne soit très petite. Elle permet de tondre plus rapidement et de manière aisée le gazon. Pour pouvoir bien jouir de votre tondeuse, il lui faut un minimum d’entretien. Vous devez vérifier régulièrement l’état de la lame (bon état, tordu ou cassé). Si cette dernière s’abîme, votre tondeuse sera de moins en moins efficace et vous-même risquez de vous blesser avec. Veillez donc à changer ou à affûter, selon le cas, la lame de votre tondeuse.

Le coupe-bordure

Connu également sous le nom de rotofil, le coupe-bordure est le second outil qu’il vous faut pour avoir un gazon impeccable. C’est un outil léger, compact et polyvalent qu’on utilise pour créer ou bien nettoyer des bords nets. Il permet aussi de couper soigneusement les herbes qui poussent dans les endroits difficiles à atteindre ou inaccessibles à la tondeuse. Il fait également office d’outil de désherbage. À batterie, avec fil ou à essence, les coupe-bordures sont très efficaces dans la coupe des hautes herbes. Ils peuvent même être utilisés en prélude à la tonte. Ils présentent l’avantage d’être facile à ranger : il suffit de les suspendre au mur ou au toit quand on a fini de les utiliser.

L’entretien des végétaux

Si leur croissance est un signe de vie, les plantes de votre jardin ont également besoin d’être maintenues en bonne santé, d’être bien taillées, d’être bien nourries, etc. Si vous avez de belles silhouettes de végétaux, il est évident que votre jardin sera d’autant plus joli. Alors, pour soigner vos végétaux, vous devez absolument vous doter des outils ci-après.

Le sécateur

Noble, indispensable, mobile, pratique, le sécateur est l’outil principal du jardinier. Facile à manier, le sécateur s’utilise à une seule main et est composé d’une contre-lame et d’une lame. Il permet de tailler les petites branches et les plantes. C’est l’outil dont on ne peut se passer dans l’entretien de ses fleurs ou arbustes. Dès que vous sentez qu’une tige trop grande gâche l’esthétique de votre plante, il suffit d’empoigner votre sécateur et le tour est joué. Nul besoin d’être spécialiste en jardinage pour exploiter cet outil. C’est l’incontournable numéro un de toute la série d’outils de jardinage. On en distingue deux catégories : le sécateur à enclume et le modèle classique qui dispose d’une lame glissant le long d’un crochet.

La cisaille

Parente éloignée du sécateur, la cisaille sert à tailler les bordures, les arbustes, les haies et les zones laissées par la tondeuse. On l’emploie aussi pour couper les branches de diamètre moyen ou celles qui ont plus de 2 cm de diamètre et qui résistent au sécateur. Elle complète valablement le taille-haie pour combler les insuffisances de ce dernier et surtout pour laisser éclore les idées de décorations (haies sculptées…). Elle est soit manuelle ou électrique et est disponible en plusieurs tailles.

La tronçonneuse

Ce ne sont pas uniquement les fleurs, les herbes de votre jardin qui ont besoin d’être taillées et arrangées, les arbres aussi ont besoin d’être entretenus. Et pour cela, l’outil dont vous avez besoin est la tronçonneuse. Avec la tronçonneuse, vous pouvez couper facilement et de manière esthétique n’importe quel type de bois (les branches indésirables, le bois mort, etc.). Mais pour bien tailler du bois, il faut que vous vous assuriez que la chaîne de votre tronçonneuse est bien affûtée. En général, après quatre heures d’utilisation de votre appareil, vous devez procéder à l’affûtage de la chaîne. Il est recommandé de ne pas attendre que la tronçonneuse présente des dysfonctionnements pour l’affûter. Cependant, ces différentes situations vous indiqueront qu’il faut affûter la chaîne :

  • Votre tronçonneuse produit plus de sciure que de copeaux de bois ;
  • La chaîne chauffe ;
  • Lors de la coupe, vous êtes obligé d’appuyer fortement sur la tronçonneuse ;
  • La qualité de la coupe n’est pas bonne.

Il est vraiment primordial de s’assurer que la chaîne est en bon état pour garantir de bons résultats. S’il advient que votre chaîne soit totalement endommagée, alors il ne vous restera plus qu’à la changer. Vous pouvez trouver une chaîne de tronçonneuse de bonne qualité sur des boutiques en ligne. Il faut également bien régler le tendeur de votre chaîne afin qu’elle soit bien tendue lors de la coupe.

L’arrosoir

Même si vous disposez d’un système d’irrigation impeccable, l’arrosoir vous sera d’une grande utilité, voire indispensable. En effet, vous en aurez toujours besoin pour arroser vos plantes en pot ou vos balconnières. Il en existe généralement deux types : le simple, avec un long bec parfait pour les balconnières, et le sophistiqué, avec une pomme pour les plantes sensibles à une pression trop forte du jet d’eau.

Les outils de désherbage

On ne peut parler d’entretien des espaces verts sans parler du désherbage. C’est un incontournable dans l’entretien du jardin, car il permet d’enlever les mauvaises herbes qui nuisent à la santé des plantes.

La binette

En complétion du sarcloir qui élimine les mauvaises herbes de 1 à 2 cm de haut, la binette accomplit un travail plus pointu et plus en profondeur. Elle sert à éliminer les plantes encombrantes et à diviser le sol de manière à le rendre plus perméable. La binette exerce donc plusieurs fonctions. Sans être pliée en deux, sa version longue manche permet de détruire les mauvaises herbes. En effet, sa ratissoire est munie d’une lame tranchante qui coupe les herbes adventices au niveau du collet. D’autres variantes de la binette possèdent une lame à double tranchant ; d’autres permettent de creuser des sillons. La binette est très efficace pour le sarclage.

Les gants

Une chose est d’avoir de bons outils, une autre est de les utiliser sainement et en toute sécurité. Le meilleur outil dont vous ne pourrez jamais vous séparer est bel et bien vos mains. C’est pourquoi il vous faut les protéger pendant vos travaux de jardinage.

Cela peut paraître banal, mais, n’oubliez jamais de porter des gants, résistants et de bonne qualité, pendant que vous vous occupez de votre jardin.

À ce top 8 d’outils indispensables pour l’entretien de votre jardin, vous pouvez joindre les outils pour travailler la terre.

Les outils pour retourner la terre

De belles plantes ? Oui ! Mais avant, il faut travailler le sol. Labourer la terre vous permettra de fertiliser le substrat, d’apprêter le sol et d’aérer vos plantes. Tout ceci nécessite des outils que vous n’ignorez certainement pas. Il s’agit de :

La houe

Défricher, sarcler, herser, labourer, biner… voilà, les fonctions de la houe. Mais cela n’empêche pas qu’elle serve sur d’autres fronts par exemple : butter les haricots, les pommes de terre ou encore les betteraves. La houe est essentiellement manuelle et permet d’effectuer un travail de base. Elle appelle à une dépense non négligeable d’énergie. Il est alors possible de le remplacer par la serfouette ou la binette pour un effort plus atténué.

La bêche

La bêche laboure mieux la terre que la houe. Elle retourne la terre sans grand effort et sans trop remuer le sol. Elle sert aussi à couper les bordures. Mais si le sol est caillouteux ou lourd, utilisez plutôt la fourche à bêcher. Dans le cas où la terre se présente légère, la grelinette suffira pour vous tirer d’affaire. Cette dernière opère une aération du sol sans bousculer les micro-organismes.

Le râteau

Les fonctions du râteau sont multiples. Il permet de ratisser, de niveler, et d’aplanir les surfaces. Avec ses dents réduites et perpendiculaires au sol, le râteau occupe une place de choix dans le magasin du jardinier. Il permet de tasser les sillons après les semis et de trier les cailloux. Il peut aussi servir à balayer les feuilles mortes de la pelouse.

La pelle

Le bon jardinier doit disposer de deux pelles : la ronde et celle de terrassier. Alors que la première l’aidera à creuser des trous de plantation, la seconde lui évitera de se courber. Dans tous les cas, il vaut mieux opter pour une pelle à long manche avec une plaque en acier inoxydable, car elle demeure lisse, facilite le creusage et ne se rouille pas au fil des bêches régulières.

Votre jardin n’attend plus que vous pour être impeccable !

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici