Le top 7 des plantes anti-moustiques à cultiver dans son jardin

0
310

Bientôt, l’été sera là… Et ce n’est pas sans compter sur l’invasion des moustiques ! Ces derniers ont la capacité de transformer vos belles soirées d’été en un véritable calvaire. Pendant vos pique-niques en famille ou lors de vos apéros entre amis, ces insectes peuvent vous soumettre à leur vrombissement désagréable et à leur piqure qui est la cause de plusieurs maladies. Tout cela peut encore s’aggraver quand il s’agit des moustiques tigres. Comment faire alors pour prévenir ces genres de situations ? Certaines personnes font recours aux répulsifs disponibles sur le marché pour se débarrasser et éloigner ces insectes nuisibles de leur logement. Mais, ce n’est pas la meilleure solution puisque les répulsifs sont d’habitude faits à base de produits chimiques, et de ce fait, ils deviennent nocifs pour l’organisme. Le mieux est d’opter pour les solutions naturelles. À cet effet, il existe des plantes réputées pour éloigner les moustiques grâce à leur odeur. Il vous suffira de les planter chez vous pour passer un été sans moustiques. Voici les 7 meilleures plantes que vous pouvez cultiver dans votre jardin pour être à l’abri des moustiques cette année.

La menthe poivrée

menthe poivrée

Très connue des jardiniers, la menthe poivrée est une plante vivace à tiges carrées généralement utilisée pour combattre les parasites, les nuisibles du jardin et les moustiques également. Ayant pour nom latin « Mentha piperita », elle est un hybride naturel de menthe aquatique et de menthe verte. Vous reconnaitrez cette plante avec ses feuilles lancéolées, aiguës, vert foncé, souvent rougeâtre. En effet, les feuilles de la menthe poivrée sont pétiolées. Cette plante de la famille des Lamiaceae dégage une odeur très forte et froide. On la classe d’ailleurs parmi les menthes les plus puissantes au niveau du parfum. Et c’est ce parfum qui indispose particulièrement le moustique tigre. La menthe poivrée est également très prisée en phytothérapie. Comment la cultiver ?

La menthe poivrée pousse très facilement sur les sols bien drainés qui sont exposés à la lumière directe du soleil, que cela soit partiellement ou totalement. La manière la plus facile de planter la menthe poivrée est de trouver un « stolon ». Ce dernier est une tige ayant poussé (non loin) à partir de la plante et qui a développé des racines. Pour avoir un bon développement, la menthe a besoin d’un apport d’eau régulier et assez conséquent. Le type d’arrosage qui lui convient parfaitement est le goutte-à-goutte.

Il faut notifier que la vente de l’huile essentielle de la menthe poivrée constitue le plus gros marché d’huile essentielle au plan mondial.

Le basilic

basilic

Cette plante herbacée ne sert pas seulement en cuisine, elle peut également être un répulsif pour les moustiques. Le basilic émet de manière naturelle un arôme délicat. Vous n’avez donc pas besoin d’écraser les feuilles ou de les préparer de quelque manière que ce soit afin qu’il éloigne ces vilaines bestioles. En effet, cette espèce de plantes herbacées thérophytes est toxique pour les larves de moustiques. On vous conseille donc de le planter près de l’eau stagnante pour empêcher les moustiques de pondre leurs œufs. De la famille des Lamiacées, le basilic peut avoir une hauteur allant de 20 à 60 cm. Il dispose des feuilles ovales-lancéolées de couleur vert pâle à verte foncée, parfois pourpre violette, pouvant atteindre 2 à 3 cm.

C’est une plante qui adore le soleil (la mi-ombre en climat chaud). Plantez-le sur un sol riche, frais et bien drainé. Pour prospérer, il aura besoin de beaucoup de chaleur et de nombreux arrosages. Soulignons qu’il n’aime pas le vent. N’oubliez pas de tailler régulièrement l’extrémité des tiges pour éviter la floraison. Sinon, il ne produira plus de feuilles, par conséquent, plus d’odeur.

Le pétunia

Le pétunia

Connaissez-vous la plante dont on surnomme insecticide naturel ? C’est le pétunia. Pourquoi se fait-il appeler ainsi ? C’est parce qu’il repousse efficacement les insectes loin de la maison, et les moustiques ne sont certainement pas l’exception. Le pétunia est une plante très décorative grâce à ses fleurs en forme de trompette aux couleurs vives. Ainsi, en le plantant, vous n’allez pas seulement chasser les moustiques, mais également rehausser l’esthétique de votre maison. Sa floraison longue et abondante fait d’elle la star des balcons et rebords de fenêtre. Appartenant à la famille des Solanacées, cette plante annuelle se décline en plusieurs couleurs à savoir le rouge, le violet, le rose, le blanc. À vous de choisir la couleur qui convient à votre terrasse ou jardin et de le planter. Retenez aussi que le genre pétunia est composé d’environ 35 espèces parmi lesquels on peut citer :

  • le surfinia ;
  • le grandiflora ;
  • le milliflora ;
  • etc.

Ces variantes de pétunia sont très prisées dans les habitations. La plantation et l’entretien du pétunia se font sans grande difficulté. Vous n’avez qu’à faire le semis sous abri dès les mois de février et mars. Ensuite, vous mettrez directement en terre ou en jardinières les jeunes plants. En ce qui concerne l’entretien, cette plante demande beaucoup d’eau et d’engrais pour se développer. Un arrosage quotidien est requis pendant la période estivale. Toutefois, n’exagérez pas. Cela peut créer sa mort.

Le souci

Le souci

Le souci encore appelé souci officinal (Calendula officinalis) est une plante annuelle de taille moyenne (entre 40 et 60 cm selon les espèces) qui appartient à la famille des Astéracées. Originaire d’Europe méridionale, son nom lui a été mal donné, car il s’agit d’une fleur à la couleur fort gaie qui ne vous apportera aucun problème. Au contraire, cette plante annuelle de taille moyenne repousse les parasites et les moustiques. En fait, elle contient de la pyréthrine, un produit utilisé pour la fabrication des répulsifs à moustiques du commerce. Vous comprenez maintenant pourquoi sa plantation sera efficace dans la lutte contre les moustiques. Elle peut vous aider aussi à soigner certaines affections. Le souci est l’une des plantes médicinales les plus utiles au jardin. Et ce n’est pas tout, vous ne rencontrerez aucun souci pour la cultiver. Il presque tous les types de sols : les sols fertiles, les sols passablement fertiles et même les sols un peu calcaires. Quant à l’exposition, il se plante au soleil comme à la mi-ombre sur une terre drainée. Il possède une tige dressée anguleuse, ramifiée avec des feuilles alternes, entières, de couleur vert clair. Des capitules orange se trouvent à son sommet.
Une fois qu’il est planté, son entretien est très simple. Il ne demande pas beaucoup d’eau et est capable de se contenter d’un bon arrosage par semaine en pleine terre si la chaleur n’est pas suffocante. Vous devez également tailler les fleurs fanées. Cela est important pour des raisons esthétiques et aussi pour permettre la formation de nouveaux boutons. En fonction des régions, la plantation peut se faire de mars à mai.

La verveine citronnelle

La verveine citronnelle

Pour une lutte efficace contre les moustiques, la verveine citronnelle (ou verveine odorante) doit être à tout prix plantée dans votre jardin. Il s’agit d’un arbrisseau vivace de la famille des Verbénacées. La verveine citronnelle produit une forte odeur de citron qui pourra parfumer avec une certaine finesse votre maison et dans le même temps fera éloigner les insectes nuisibles comme les moustiques. Originaire d’Amérique du Sud, la verveine citronnelle se reconnait avec sa longue tige ligneuse très ramifiée qui porte des feuilles étroites et allongées, groupées par trois. Ces dernières sont un peu rugueuses au toucher et dégagent une forte odeur citronnée quand elles sont froissées. Pendant la période estivale, de petites fleurs blanches apparaissent avec une couleur bleuâtre à l’intérieur. La verveine citronnelle peut se planter sur un sol pauvre, calcaire, sec à condition qu’il soit bien drainé et exposé en plein soleil. Mais il n’aime pas le froid.
Notez que cette plante est pérenne : vous pouvez alors fait fuir les moustiques toute l’année. Attention ! Ne le confondez surtout pas avec la verveine officinale.

L’herbe à chats (la cataire)

la cataire

Vous recherchez une plante anti-moustique puissante ? On vous recommande cette plante aromatique du nom d’herbe à chats. On l’appelle également la cataire. De la famille des Lamiacées comme les sauges et le romarin, cette vivace au port étalé contient une substance répulsive pour les moustiques. Son efficacité a été révélée par une étude qui a prouvé que son action dépassait largement les produits répulsifs du commerce. La cataire est très appréciée des matous qui adorent rouler dans l’herbe d’où son nom. Il possède des feuilles caduques de couleur grisâtre, légèrement duveteux et odorant. Sa culture est très facile. Aussi, l’herbe à chats n’est pas compliquée à entretenir, mais elle peut être rapidement envahissante quand elle n’est pas plantée en pot.

L’agérate

Ageratum houstonianum

Du nom latin Ageratum houstonianum, l’agérate est une plante herbacée originaire du sud du Mexique, plus précisément du Guatemala. Elle renferme une substance naturelle ayant pour nom coumarine. Cette dernière fait partie des ingrédients utilisés pour réaliser les répulsifs anti-moustiques de nos jours. Elle possède de nombreuses tiges très ramifiées et recouvertes de poils. Tout comme sa tige, ses feuilles sont aussi duveteuses et ont une forme ovale. Elles sont parfois découpées en cœur à leur base et ont une couleur verte, plus ou moins foncée. L’agérate est disponible dans une palette de couleur : bleu, rose, violet, blanc. Vous pouvez la planter en pot, en jardinière, en massif ou en bordure. Il se cultive avec facilité. Néanmoins, veillez à la cultiver en annuelle, car c’est une plante non rustique. En conséquence, elle ne peut pas supporter les gelées. Arrosez-la régulièrement et taillez les fleurs une fois qu’elles sont fanées.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici