Concevoir un jardin naturel tout en restant design : Conseils et astuces !

0
242

Contrairement à ce que peuvent penser beaucoup de personnes, il est possible d’offrir un certain design à un jardin naturel. Ainsi, au lieu d’afficher une composition décousue, fade et sans caractère, le jardin en question aura plutôt une ambiance ou un style donné, de quoi refléter votre personnalité ou vos goûts. Bien évidemment, dans la mesure où la préservation de l’environnement demeure l’un des principaux objectifs du jardin naturel, il faudra prendre garde à ne pas le dénaturer durant la réalisation du design. Si vous rêvez de concevoir un jardin naturel tout en restant design et que vous souhaitez procéder au mieux, alors cet article est pour vous. Voici quelques astuces et conseils qui vous seront utiles durant la réalisation de cette opération.

Le jardin naturel, qu’est-ce que c’est ?

Avant toute chose, il importe de s’appesantir au préalable sur ce qu’est en réalité un jardin naturel.

Beaucoup plus qu’une nouvelle façon de jardiner, il est question ici d’une philosophie de vie où les insectes, les animaux, les micro-organismes, les plantes et les êtres humains parviennent à vivre en harmonie au sein d’un environnement « auto-suffisant » et sain.

Dans un concept global (le design), ce type de jardin regroupe des techniques et principes de culture et d’aménagement aussi bien novateurs qu’ancestraux. La mise en place d’un jardin naturel est par ailleurs considérée comme une excellente solution qui permet de faire de son lieu de vie, un écosystème à la fois :

  • Harmonieux ;
  • Autonome ;
  • Productif ;
  • Respectueux de la nature ;
  • Régénéré naturellement.

Hormis la production alimentaire de légumes et fruits au potager, ce jardin peut remplir diverses autres fonctions. On évoquera notamment :

  • La production d’herbes aromatiques ;
  • La production de fleurs mellifères ;
  • La conception d’espaces de vie romantiques, relaxants et ludiques ;
  • La production pour l’artisanat de matières végétales.

Pour une conception efficace de votre jardin naturel design, il est en outre primordial de savoir par où commencer dans un premier temps. Si vous ne disposez pas des compétences requises et du savoir-faire nécessaire, l’idéal serait de vous adresser à un paysagiste compétent. Avec son expérience et ses compétences, ce professionnel saura alors vous donner les conseils et idées dont vous avez besoin. Pour trouver un paysagiste en mesure de vous aider à concevoir aisément et rapidement un jardin naturel nourricier et esthétique, vous pouvez vous tourner vers un professionnel que vous recommande l’un de vos proches ou alors faire des recherches en ligne. Les services que ce spécialiste offre sont en général variés et les tarifs sont, quant à eux, assez abordables.

Quelques principes à respecter

Pour éviter de commettre certaines erreurs, il est recommandé de respecter différents principes durant la création d’un jardin naturel. Les principes en question se présentent comme suit :

  • Analyse et observation attentive du site ;
  • Valorisation de la diversité de l’écosystème ;
  • Définition des zones d’activité ;
  • Imitation de la nature ;
  • Choix minutieux de chaque élément.

Analyse et observation attentive du site

Afin que les différents éléments indispensables de votre système puissent être connectés, il est conseillé de prendre le temps d’analyser et d’observer avec attention le site sur lequel sera créé le jardin. En dehors du fait que vous aurez ainsi une compréhension adéquate de votre environnement, cette opération vous aidera aussi à développer des interactions harmonieuses ainsi que des relations saines entre les éléments précédemment évoqués. Le fait de connaitre, par exemple, des élements tels que le cycle de l’eau, le type de sol de votre terrain, les vents dominants et le cycle vous permettra de réaliser au mieux le choix des supports de culture ainsi que leurs emplacements.

Valorisation de la diversité de l’écosystème

La valorisation de la diversité au sein de l’écosystème est une solution grâce à laquelle vous pourrez aisément augmenter les diverses interactions positives qui existent entre les êtres vivants. Cela vous permettra par la suite de créer un système beaucoup plus résilient.

Définition des zones d’activité

En dehors du fait qu’elle vous permet de gagner du temps, la définition des zones d’activité vous facilitera également la vie. Au sein d’un jardin naturel, on retrouve la plupart du temps cinq zones. La zone 1 désigne, dans les faits, la zone où les activités humaines sont plutôt fréquentes. Une telle zone se retrouve généralement assez près de la maison. Il peut être question d’une serre ou d’un potager. La zone 5 est quant à elle considérée comme celle où les activités humaines sont pratiquement inexistantes. Ici, il s’agira par exemple d’une forêt ou même des espaces qui ont été laissés dans un état sauvage pour les chauves-souris ou les hérissons.

Imitation de la nature

Il s’agit ici de l’ultime modèle du jardin naturel. Il faudra pour ce faire prendre le temps et le soin d’établir une connexion avec le monde naturel se trouvant autour de la maison. Cela fait, vous devrez ensuite chercher des moyens et solutions de l’imiter. Vous pourrez donc par exemple procéder à la reproduction d’une forêt comestible avec une strate arbustive, la couverture du sol, ou une couche constituée d’arbres courts. Lorsqu’elle est bien conçue, une forêt comestible permet au final d’avoir un système qui parvient à se régénérer et qui produit alors des baies, des noix, des graines, des fleurs, des fruits, des légumes, des racines et bien plus encore. Un jardin naturel permettra en outre, de laisser une place importante aux espèces les plus pérennes.

Choix minutieux de chaque élément

À ce niveau, il est important de faire en sorte que les différents éléments du système puissent remplir différentes fonctions. Chacune des fonctions devra également être remplie par différents éléments. Pour que votre sol soit par exemple amendé, vous pouvez utiliser des fertilisants fournis par les animaux ou le compost.

Conseils pour choisir l’ambiance du jardin et l’aménager

Pour déterminer l’ambiance de votre jardin naturel design, le choix vous est offert entre deux solutions. Dans un premier temps, vous pourrez réaliser votre choix en tenant compte des plantes et matériaux que vous affectionnez le plus. Vous pouvez aussi choisir l’ambiance de ce lieu en prenant en considération l’image d’un lieu qui vous a particulièrement marqué. Il sera par exemple question de vacances que vous avez passées à la montagne ou même de la ferme de votre enfance. Une fois votre choix effectué, il est primordial de toujours rester en phase avec le thème sélectionné. Cependant, pour qu’il n’y ait pas de rupture avec le style de votre maison, assurez-vous que ledit thème soit en harmonie avec celui de votre habitation.

Ce sera alors le moment de penser à l’équilibre des textures, formes, couleurs et matières. À ce niveau, il faudra prendre garde à ne pas vouloir à tout prix recopier sur votre terrain, les morceaux de jardin que vous avez eu l’occasion de voir ailleurs. Ce n’est en effet pas parce que cela a été du plus bel effet là-bas que ce sera le cas chez vous. Pour un aménagement réussi de votre jardin naturel, vous devez en outre faire preuve de méthode. Vous pourrez ainsi associer au mieux les matériaux, les textures, les végétaux ainsi que vos goûts propres ou votre mode de vie. Souhaitez-vous profiter de l’expertise d’un spécialiste en la matière ? En cliquant sur ce lien, vous pourrez alors bénéficier de toute l’aide et de l’expertise qu’il vous faut. L’entreprise qui vous propose ses services sur cette page met à votre disposition une équipe constituée de paysagistes talentueux, compétents et respectueux de l’environnement la réalisation de vos travaux.

Envie de créer un jardin potager ? Voici quelques techniques de bases

Outre l’aspect design, il est également primordial que le jardin naturel puisse se développer au mieux. Si vous avez opté pour un jardin potager et que vous tenez à avoir plus tard de bonnes récoltes, il importe alors de respecter certaines règles de base. Ainsi, dans un premier temps, vous devrez veiller à ne jamais laisser votre sol nu. Afin que ce dernier puisse conserver son humidité, l’idéal serait d’utiliser du paillage. Au sein d’un jardin naturel, il est aussi indispensable que l’eau puisse circuler au mieux. À ce niveau, il serait préférable que l’eau soit recyclée le plus possible. En dehors du fait qu’elle maintient hydratés les plantes et le sol, elle contribue aussi à attirer la faune dans le jardin. Puisqu’elle est par ailleurs chargée de multiples éléments nutritifs, l’eau de pluie est plutôt bonne pour un jardin naturel.

Pour pouvoir économiser à la fois du temps et de l’énergie, surtout si vous venez de vous lancer dans le jardinage, assurez-vous de choisir au mieux le support de culture. Ce dernier doit correspondre effectivement à votre contexte (climatique, humain ou environnemental) ainsi qu’aux objectifs que vous vous êtes fixés. Cela limitera alors les risques d’échecs. En outre, toujours dans l’objectif d’obtenir au final de belles récoltes, il est recommandé de n’effectuer que de positives associations de plantes. Vous pourrez par exemple cultiver ensemble en toute quiétude des éléments tels que les petits arbres fruitiers, les herbes, les légumes, les fleurs comestibles ou les plantations d’ornement. Ils pourront aisément se développer dans le même espace, car ils interagissent de façon vertueuse.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici