Comment jardiner sans se faire mal au dos 

0
154

Il est important de prendre soin de notre dos et de prévenir les maux de dos lors des travaux de jardinage. Lorsque l’on s’occupe de son jardin, nous devons souvent passer beaucoup de temps à nous pencher et à soulever des objets lourds. Cela peut être difficile pour le dos, c’est pourquoi il est important d’adopter les bonnes postures lorsque l’on s’occupe de ses plantes et ainsi de s’éviter bon nombre de douleurs plus ou moins récurrentes.

Nous savons tous que le jardinage est bon pour notre santé mentale, mais il existe maintenant des outils et postures qui peuvent également soulager notre dos. Découvrez lesquels dans cet article.

L’utilisation d’outils pour éviter le mal de dos

Comment bien jardiner et éviter les maux de dos ? La réponse est simple : utilisez des outils appropriés aux travaux que vous souhaitez mener ! En vieillissant, notre corps change et nous devons nous adapter. Par exemple, il est recommandé de jardiner avec un motoculteur car cela réduit la pression sur notre dos et nos genoux. Une autre bonne idée est d’utiliser une ceinture lombaire lors du jardinage pour aider à soutenir la colonne vertébrale et à réduire la douleur.

Songez aussi à utiliser des outils pratiques et très simples comme une bèche, un rateau, et évitez de porter de trop lourdes charges seul(e). Vous pouvez aussi utiliser une brouette ou, mieux, un diable pour déplacer des objets lourds ou volumineux. Pour biner et aérer la terre de votre jardin, vous pouvez par exemple utiliser une motobineuse électrique, un engin relativement léger et puissant. Vous pouvez découvrir ses propriétés sur ce site et ainsi vous rendre le jardinage plus facile !

D’autres outils non motorisés peuvent aussi vous être utiles, notamment une bêche, des crocs, un sarcloir ou encore une grelinette. Cet outil, aussi nommé fourche à bêcher, permet une aération du sol et la génération de trous dans une terre meuble sans se baisser. Vous pouvez aussi utiliser un potager suspendu ou en hauteur, ce qui vous évitera de plier votre dos ou de mettre vos épaules en avant durant un laps de temps prolongé. On parle notamment de culture sur ados, c’est-à-dire une culture sur des petites buttes. Concrètement, vous utiliserez deux buttes ou tas de terre pour y placer des planches. Vous pourrez ainsi vous asseoir sur ces planches et vous trouver à bonne hauteur pour jardiner sans effort !

Comment garder un dos en bonne santé pendant le jardinage ?

Quand on jardine, il est important de savoir jardiner sans se faire mal au dos. Il existe un certain nombre de techniques, de postures et de réflexes qui vous aideront à jardiner sans douleurs.

Vous pouvez commencer par placer vos pieds dans différentes positions lorsque vous vous penchez et atteignez des objets. Vous pouvez également utiliser un chariot de jardin ou une brouette pour faciliter le levage de charges lourdes sur votre dos. Ne levez pas une plante très lourde ou un large pot tout seul : demandez de l’aide !

Pour éviter de vous tordre pendant que vous travaillez, essayez de ne rien soulever directement du sol, mais agenouillez-vous plutôt et utilisez une main pour vous soutenir pendant que vous ramassez des objets avec l’autre main. Vous pouvez également vous mettre à quatre pattes et utiliser vos genoux comme point de pivot lorsque vous ramassez quelque chose au sol, ou utiliser un petit tabouret. N’oubliez pas de changer de position régulièrement !

Enfin, n’hésitez pas à vous échauffer avant de jardiner et de prendre des pauses bien méritées, par exemple toutes les deux heures. Ainsi que le notait le podcast « C’est sympa le jardinage mais ça fait mal au dos » sur France Inter, prenez le temps : ce n’est pas une course !

3 conseils pratiques pour un jardinage sans douleur (et protégé !)

Nous avons compilé une liste de conseils de jardinage qui rendront votre expérience plus facile et plus sûre, et qui diminueront vos douleurs significativement.

  1. Portez des gants lorsque vous utilisez des outils tranchants ou manipulez des matériaux rugueux pour éviter de vous blesser les mains.
  2. Gardez vos pieds dans une bonne posture en vous tenant droit et pliez les genoux lorsque vous vous penchez pour ne pas fatiguer les muscles du dos.
  3. Utilisez un tabouret de jardinage ou une genouillère pour ramasser des objets au sol au lieu de vous pencher en position debout pendant des périodes prolongées. Cette posture peut entraîner des maux de dos, des crampes musculaires et de la fatigue dans le haut du corps.

Ainsi paré pour le jardinage, vous devriez prendre peu à peu de bonnes habitudes et réduire sensiblement les douleurs causées par votre activité favorite.

5 tâches de jardinage à réaliser quand on a mal au dos

La vérité est que le jardinage est l’une des meilleures formes d’exercice que vous puissiez faire. Activité manuelle et relaxante très prisée en France, le jardinage est considéré comme l’un des hobbys les plus intéressants pour votre santé. Si vous avez déjà mal au dos mais que vous souhaitez jardiner, sachez que certaines missions sont possibles, à condition de faire attention et de s’équiper correctement. Voici les cinq tâches de jardinage les plus faciles qui ne causent pas de maux de dos :

1) Planter des bulbes en pot, en restant en station debout

2) Arracher les mauvaises herbes à l’aide d’un tabouret

3) Ratisser les feuilles

4) Installer un voile d’hivernage sur des arbres fruitiers

5) Tailler les haies à l’aide d’un taille-haies

Qui a dit que l’on ne pouvait pas jardiner lorsque l’on a mal au dos ?!

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici