Aménagement du jardin : Pourquoi installer une jardinière ?

0
501

Parmi les idées qui permettent d’aménager un beau jardin chez soi, l’installation d’une jardinière est une solution simple économique et efficace. Elle est d’ailleurs de plus en plus plébiscitée dans les petites et les grandes propriétés. Il existe en effet plusieurs choix et il revient à chacun d’effectuer son choix en fonction de ses goûts et de son budget.

Largement prisée pour la décoration d’un balcon, d’une terrasse ou du bord de fenêtre, la jardinière reste un excellent moyen pour se créer le jardin en miniature de votre rêve. Il suffit de laisser exprimer votre créativité pour composer facilement une jardinière authentique qui permet de donner une touche unique à votre maison.

Si l’installation d’une jardinière est généralement très simple à faire, elle reste un travail plus ou moins complexe. Le but étant de délimiter les allées en ajoutant une touche décorative particulière à un espace extérieur, il est important de bien choisir les composants pour obtenir un résultat parfait.

Quels sont les avantages d’une jardinière ? Quelles sont les différentes possibilités ? Quel matériau choisir ? Comment composer sa jardinière ? Que faut-il prévoir ? Retrouvez ici l’essentiel des informations sur l’installation d’une jardinière.

Quels sont les avantages de l’aménagement d’une jardinière ?

De manière générale, l’installation d’une jardinière permet d’entretenir plus facilement votre espace extérieur. Une fois posée, elle peut jouer un rôle décoratif. En plus d’être facilement accessible, ce meuble d’ornement est tout à fait personnalisable. En fonction de votre inspiration et de la disposition de votre jardin, vous pouvez modifier à souhait la forme de votre jardinière.

Aujourd’hui, la jardinière est considérée comme une solution simple pour apporter un peu plus de verdure à un espace extérieur.

À noter qu’elle se montre également utile pour les aménagements intérieurs. Peu importe la configuration de votre jardin, vous trouverez forcément une idée adaptée pour vous créer un cadre accueillant, sans pour autant encombrer vos allées. 

Disponible en de nombreux matériaux, la jardinière est un contenant parfait pour vos végétaux. Si elle est généralement rectangulaire, elle peut également être de forme cylindrique ou carrée. Le choix dépendra de l’espace disponible et des résultats attendus.

Selon vos besoins, vous pouvez y cultiver des :              

  • légumes ;
  • fruits ;
  • arbustes ;
  • plantes aromatiques ;
  • plantes grimpantes (en ajoutant un treillis) ;
  • plantes décoratives ;
  • cactées ;
  • etc.

En installant une jardinière, vous pouvez bien structurer votre jardin pour optimiser son esthétisme. Sa présence est une protection efficace contre les salissures. Elle permet en outre d’empêcher la repousse des mauvaises herbes dans vos allées.

Une jardinière de fin gourmet sur le balcon

Si vous préférez planter des plantes aromatiques sur votre balcon, les possibilités sont multiples. La menthe, le basilic, le persil, la verveine ou le thym sont autant de choix qui s’offrent à vous. En faisant les bons choix, vous pouvez facilement rehausser la saveur et la couleur de votre cuisine du quotidien !

Pour ceux qui disposent d’un grand espace vert, les plantes comestibles sont recommandées. En effet, elles poussent assez rapidement et peuvent être plantées plusieurs fois dans l’année. Poivrons, salades, fraises, tomates, groseilles, radis, la liste est longue !

Si vous souhaitez aménager un petit potager sur votre balcon, il faut choisir des jardinières assez grandes pour favoriser un bon enracinement des plantations. Sachant que le niveau de terre disponible dans une jardinière est moindre comparativement à ce qui se passe dans un vrai jardin, il est important d’utiliser un terreau de qualité. N’hésitez pas à ajouter régulièrement de l’engrais pour optimiser la pousse de vos plantations. Veillez également à ce que le potager reçoive un minimum de lumière pour produire de bonnes récoltes.

Quels sont les différents types de jardinières ?

Un élément incontournable pour sublimer votre espace extérieur, la jardinière est disponible en plusieurs modèles. Peu importe le choix, ce meuble décoratif reste une solution indémodable pour l’aménagement d’un joli jardin. À la fois innovante et décorative, elle se décline en plusieurs formats et couleurs. Jardinière en bois, plastiques, fibres ou inox, un large choix vous attend sur Polymobyl.

Parmi les solutions disponibles, vous pouvez opter pour :

Une jardinière à cheval pour balustrade

Très pratique, ce modèle de jardinière permet de fleurir facilement votre balcon des deux côtés sans avoir à utiliser un autre support pour le fixer. En effet, il peut parfaitement s’adapter à l’angle de la rambarde de la balustrade. Vous pouvez donc personnaliser votre extérieur selon vos envies.

Si vous voulez, vous pouvez dans un premier temps faire la composition avec un pot carré et deux jardinières. Veillez toutefois à relier les deux composants avec deux bacs. Une fois la liaison établie, vous pourrez continuer la série jusqu’à atteindre l’épaisseur souhaitée. Comme c’est le cas pour d’autres modèles, la jardinière à cheval donne plus de rythme à votre balcon tout en mettant en valeur vos différentes plantes.

Retenez toutefois qu’une bonne composition de jardinière à cheval exige une cohabitation parfaite des plantes. En effet, certaines espaces peuvent empêcher d’autres de croître, en raison de leur aspect envahissant. C’est le cas par exemple de la verveine qui peut facilement étouffer des rosiers placés trop près d’elle. 

Une jardinière avec support

En optant pour ce modèle, vous pouvez installer votre jardinière sur le balcon de votre maison afin de créer un coin jardin agréable, même si vous ne disposez que d’un espace restreint. L’accroche en métal intégrée dans cette jardinière permet en effet de régler l’angle d’inclinaison pour s’adapter facilement à toutes les rambardes de votre balustrade.

Robuste, ce support universel garantit une meilleure stabilité de votre jardinière. Dans cette condition, les plantes en hauteur croissent aisément et délimitent parfaitement le balcon sans encombrer les allées. Si vous voulez, vous pouvez utiliser la place libre pour aménager un coin repas à l’air libre.

Une jardinière à poser

Ultra fonctionnel et joli, ce modèle de jardinière se décline généralement dans des coloris susceptibles d’enchanter vos balcons et terrasses. En effet, il se compose d’une structure en fil d’acier soigneusement choisi avec des pieds et poignée pour accueillir un bac amovible disposant de deux trous d’évacuation équipés de bouchons. En outre, son côté pratique permet de le déplacer facilement afin d’orienter vos plantes selon l’ensoleillement. De plus, son format authentique en fait un choix idéal si vous souhaitez vous passer des solutions ordinaires pour séparer une terrasse.

Une jardinière à accrocher ou à suspendre

En optant pour une jardinière à accrocher, vous avez toutes les chances d’aménager un jardin pratique et esthétique. Selon vos besoins, vous pouvez agrandir votre balcon. Il suffit d’accrocher les bretelles de votre jardinière à la rambarde et le tour est joué. N’hésitez pas à ajouter une cagette récupérée ou une planche à une paire de sangles ajustables pour vous créer un meuble décoratif parfaitement revisité.

Si vous voulez, vous pouvez opter pour la jardinière à suspendre pour balustrade qui offre également des résultats satisfaisants. Grâce à un système en hauteur, ce modèle favorise une meilleure floraison de vos plantations. En outre, il permet d’économiser l’espace de votre terrasse ou votre balcon. En effet, la jardinière n’est pas installée au sol. Elle est plutôt maintenue en l’air grâce à une plante suspendue. Les allées étant dégagées, circuler dans votre espace extérieur devient alors très aisé.

Installation de jardinière : quel matériau choisir ?

Une jardinière sur une terrasse est avant tout un petit coin de verdure qui fait oublier bien de contraintes. S’il est important de considérer l’aspect esthétique lors du choix d’une jardinière, le matériau composant votre mini jardin mérite également beaucoup d’attention. Dans tous les cas, vous devez tenir compte des besoins de vos plantes pour poser une jardinière esthétique et durable.

Pour les plantes qui réagissent bien face aux variations de température, il est recommandé d’opter pour une jardinière en plastique. Ce choix permet en effet de déplacer facilement la jardinière en fonction de la luminosité. En cas de gel, vous pouvez faire rentrer votre meuble d’ornement à l’intérieur sans aucun problème.

En plus d’une bonne résistance aux rayons ultraviolets, une jardinière en plastique ne demande que peu d’entretien. Elle dispose en effet d’un système de réserve d’eau et peut fonctionner de manière autonome pendant longtemps. Vous pouvez donc y planter des plantes et des fleurs qui nécessitent une humidité et une chaleur plus ou moins constantes pour vivre.

Dans le cas des plantes ne supportant pas l’excès de l’humidité, une jardinière en terre cuite est fortement recommandée. Si ce matériau est souvent apprécié pour sa perméabilité, il favorise également l’évaporation de l’eau. Veillez donc à adapter l’arrosage de vos plantations en fonction des saisons.

Si vous envisagez plutôt d’utiliser des conifères ou des arbustes, une jardinière en bois serait un choix parfait. Ce matériau étant sensible à l’humidité, il est recommandé d’opter pour un bois dur afin de retarder le pourrissement. Vous n’avez qu’à appliquer un enduit protecteur non toxique sur le bois et à le peindre avec une couleur de votre choix pour rehausser l’esthétisme de votre jardinière. Veillez toutefois à bien réfléchir avant de choisir l’emplacement de votre meuble décoratif. Le déplacement pourrait être difficile en raison du poids du bois utilisé.

À noter qu’il existe également des jardinières en aluminium et des jardinières en fibrociment. Ces dernières résistent aussi bien aux changements de température.

Les précautions à prendre lors de l’installation d’une jardinière

Avant de commencer la pose d’une jardinière, il est nécessaire de se poser les bonnes questions et de suivre certaines règles importantes. Peu importe l’espace disponible, vous devez privilégier la vie de votre petit jardin. Misez donc sur des solutions simples, mais efficaces.

Pour réussir l’installation de votre jardinière, il est conseillé de prévoir un plan comportant les dimensions exactes du balcon. Vous n’avez qu’à réaliser une esquisse sur papier et à y jeter régulièrement un coup d’œil pour vous assurer que tout se passe comme vous voulez. Si vous habitez en immeuble, vous savez que tout n’est pas permis. En effet, chaque copropriété est régie par un règlement spécifique. Veillez donc à en prendre connaissance avant de vous lancer dans l’installation de votre petit jardin.

Si la jardinière s’entretient facilement, il nécessite tout de même de l’arrosage. Chaque jour, il faudra arroser vos plantations pour favoriser leur croissance. Qui se chargera de ce travail lorsque vous vous absentez pour quelques jours ? En faisant une bonne planification, vous pouvez vous créer une jardinière durable. N’oubliez pas non plus de surveiller l’ensoleillement pour savoir quelle orientation donner aux plantes de votre mini jardin.

Puisque l’installation d’une jardinière implique des dépenses plus ou moins élevées en fonction des choix, il est indiqué de définir un budget à l’avance. Même si vous n’envisagez que la pose de quelques pots de fleurs, cette précaution vous permet de ne pas faire des dépenses inutiles. En outre, vous évitez les mauvaises surprises à la fin des travaux.

Installation de jardinière : quelle est la profondeur indiquée ?

Pour créer une jardinière pratique et fonctionnelle, il est important de respecter certaines orientations. En effet, les dimensions varient en fonction du type de jardinière et de plantes. Il vous revient de faire des choix pertinents pour favoriser un bon enracinement de vos plantes.

De manière générale, les plantes aromatiques se contentent d’une petite profondeur. Quant à elles, les plantes rampantes et les vivaces annuelles ont besoin une profondeur allant de 15 à 25 cm pour s’enraciner correctement. Par contre, les plantes comestibles nécessitent en moyenne 30 cm de profondeur pour un enracinement parfait. De leur côté, les petits arbres et les rosiers exigent une profondeur variant de 50 cm à 1 m pour leur enracinement.  

Quel que soit le choix, vous devez veiller à prévoir des orifices d’évacuation qui peuvent impacter le drainage des plantes.

Comment fleurir avec soin son balcon ?

Dans tous les cas, le choix de vos plantes et de vos fleurs devra se faire sur la base d’un certain nombre de calculs. Cette analyse vous permet par exemple de savoir s’il faut aller avec des plantes grimpantes ou avec d’autres types de plantes.

L’autre astuce pour réaliser une bonne installation de jardinière est de penser à la saisonnalité. En effet, les fleurs et les plantes réagissent différemment en fonction des saisons. Il vous revient de faire vos choix en tenant compte de ce paramètre.

Quand vous serez prêt à mettre en pot, il est conseillé de rajouter une couche de billes d’argile ou de gravier. Dans les cas, vous devez miser sur un terreau de qualité pour faciliter le drainage et la longévité de vos plantes. N’hésitez pas à faire un jeu de couleurs pour donner une touche spéciale à votre espace extérieur. En optant pour le blanc par exemple, vous avez toutes les chances de mettre en valeur les autres couleurs présentes dans votre mini jardin tout en préservant l’harmonie.

 

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici