Aménagement du jardin : Comment et pourquoi installer un abri de jardin ?

0
92

Encore appelé cabanon de jardin, un abri de jardin est un petit édifice qu’un propriétaire peut construire dans son jardin. Il est indépendant de la résidence principale et sert généralement de dépôt pour les matériels de jardin. On peut également y stocker des graines ou d’autres produits pouvant servir à l’entretien du jardin. Parfois, il peut aussi servir d’atelier de bricolage, de pièce à vivre ou de garage pour les bicyclettes et les motos. Il est facile à installer et est souvent vendu en kit. Découvrez dans cet article comment se fait l’installation d’un abri de jardin et les avantages qu’il offre.

Les avantages d’un abri de jardin

Certaines personnes hésitent à installer un abri de jardin car ils ne veulent pas faire de dépense inutile. Tout d’abord, il faut savoir que l’achat d’un abri de jardin ne nécessite pas forcément un budget important. Vous pouvez facilement trouver un abri de jardin à faible coût. Voici quatre bonnes raisons d’installer un abri de jardin chez soi :

  1. L’abri de jardin : un indispensable pour les jardiniers

Si vous portez un intérêt particulier à vos plantes et à votre jardin, vous utilisez sûrement de nombreux outils ou produits. Il peut s’agir d’outils de jardinage, de graines, de sacs d’engrais, de jardinières et bien d’autres encore. Vous aurez donc certainement besoin d’un espace de rangement, d’où l’utilité d’un abri de jardin à un prix imbattable. Vous aurez ainsi tout ce qu’il vous faut à portée de main pour jardiner avec plaisir.

  1. Un abri de jardin comme espace de rangement

Un autre avantage d’avoir un abri de jardin est l’espace supplémentaire qu’il offre. Il est très pratique, notamment en hiver, lorsqu’il faut ranger les jouets extérieurs des enfants, le salon de jardin ou encore le parasol.

  1. L’abri de jardin est facile à personnaliser

C’est un jeu d’enfant quand il s’agit de personnaliser un abri de jardin. Sa décoration ne nécessite pas grand-chose. Il suffit de repeindre la façade, d’y ajouter quelques éléments décoratifs ou une petite terrasse à la devanture pour qu’il devienne méconnaissable.

  1. Un abri de jardin offre la possibilité de créer une toiture végétalisée

Si créer une toiture végétalisée a toujours été l’un de vos souhaits, un abri de jardin est la solution idéale pour y arriver. Il vous facilite même la tâche tout en vous apportant une touche esthétique, car comme l’a dit Aristote:

le spectacle de la nature est toujours beau.

Choisir son abri de jardin

Pour bien choisir un abri de jardin, il faut prendre en compte vos goûts, mais aussi plusieurs critères tels que le matériau de fabrication et la superficie adaptée aux besoins.

Choix du matériau

Si vous souhaitez avoir un aspect chaleureux et naturel s’intégrant bien dans l’environnement du jardin, choisissez le bois. Il est conseillé d’opter pour du bois traité. Étant donné que le traitement est fait en autoclave, l’abri est protégé des moisissures, des insectes ou des champions pendant toute sa durée de vie.

Lorsque vous cherchez à réduire l’entretien, optez pour la résine. Ce matériau très léger est aussi indiqué pour obtenir un effet déco grâce à son imitation du bois. Le montage de l’abri en résine, qui se fait par un système de clips, et son ancrage au sol est simple et peut être facilement réalisé par une personne.

Le métal est le choix idéal pour un espace de rangement résistant aux intempéries et durable. L’abri en métal est aussi facile à monter et constitue un bon espace de rangement.

Si vous ne disposez que d’un espace réduit, choisissez un abri de jardin adossé. On peut l’accoler au mur de la maison afin qu’il prenne le minimum de place.

La dimension à choisir

Plusieurs superficies sont disponibles pour les abris de jardin. Allant de 1 ou 2 m (pour le rangement) à 20 m (pour servir de pièce à vivre), vous pouvez faire votre choix selon vos goûts et vos envies. Selon leurs dimensions et leurs capacités, les abris sont classés comme suit :

  • les abris ayant une superficie entre 1 et 5 m servent essentiellement d’espace de stockage, de rangement. Ils peuvent abriter des vélos ou du bois de chauffage ;
  • entre 5 et 15 m², les abris peuvent abriter, en plus d’un atelier de bricolage, des objets utilitaires tels que le barbecue, le gros mobilier de jardin ou une tondeuse autoportée ;
  • au-delà de 15 m (20 m au plus), un abri de jardin peut être utilisé comme pièce à vivre ou comme un espace de détente aménagé.

Choix de la hauteur

Cette hauteur est fonction du modèle et du type de toit choisis, mais elle dépend surtout de vos besoins et de ce à quoi servira l’abri. La hauteur standard des abris vendus en kit varie entre 2 et 2,5 m.

L’endroit approprié pour installer son abri de jardin

L’abri de jardin doit être installé légèrement à l’écart d’une haie ou de tout autre élément, dans une zone protégée des vents. Cela permettra un entretien plus aisé, car on pourra facilement faire le tour de l’abri. Il faut également penser à la position du soleil pour une meilleure valorisation de la luminosité permise par les fenêtres.

L’installation de l’abri de jardin

Avant toute chose, il est important de savoir que la construction d’un abri suit une réglementation. Ainsi, la construction des abris ne dépassant pas 20 m nécessite une déclaration préalable de travaux. Celle des abris ayant une superficie égale ou supérieure à 20 m nécessite un permis de construire.

Le montage d’un abri de jardin est très simple. Même si vous n’êtes pas très bricoleur, vous pouvez y arriver. Toutefois lorsqu’il s’agit d’un abri de grande superficie, il est préférable de faire appel à un professionnel. Avant de procéder au montage proprement dit, il vous faut :

  • lire attentivement la notice fournie ;
  • répertorier les groupes de fourniture ;
  • vérifier que tous les outils nécessaires sont à votre disposition.

Il peut arriver que certaines pièces soient plus grandes que les dimensions indiquées. Cela est dû à la capacité qu’a le bois de se dilater ou de se contracter selon la température ambiante. Les poutres trop longues doivent alors être rabotées. Il est important de respecter les consignes pour un bon résultat. La notice est à conserver, au cas où vous en auriez besoin ultérieurement.

La préparation du sol pour l’implantation de l’abri de jardin

Il est conseillé de toujours laisser quelques centimètres entre la base de l’abri et le niveau du sol (terre, dur ou gazon). Cela permet à l’air de passer et évite toute humidité excessive. Pour les abris de petite taille, il faut procéder à un nivellement du sol en retirant les pierres, en ratissant la surface et la recouvrant d’un film imputrescible pour que l’humidité ne remonte pas.

Quant aux grands abris, il faut les monter sur un support stable plus épais que leurs parois. Il peut s’agir d’une dalle en béton de 10 cm d’épaisseur, de parpaings de 15 ou 20 cm de large, d’une dalle-terrasse de 3,5 cm d’épaisseur ou de pavés autobloquants de 6 cm d’épaisseur. Pour les parpaings, par exemple, la procédure est la suivante :

  • il faut premièrement faire un trou profond d’une vingtaine de centimètres, selon les dimensions indiquées pour l’abri ;
  • remplir, sur 5 cm, le trou d’un lit de sable tassé ;
  • les parpaings doivent ensuite être disposés horizontalement avec un espacement de 30 cm environ ;
  • vérifier que l’abri ne sera pas dans le vide en plaçant ses éléments de structure ;
  • arrimer, à l’aide de béton ou d’une tige en fer, les parpaings des coins ;
  • à l’aide de béton, il faut maintenir les tasseaux sur les parpaings ;
  • il suffit enfin de fixer l’abri aux parpaings par ses coins.

Montage d’un abri en bois

Il faut démarrer le montage par le plancher de l’abri, une fois que la dalle de béton est coulée. Après avoir repéré tous les éléments composant le kit, il faut appliquer une couche protectrice et ensuite une peinture de couleur ou une lasure sur les planches et madriers. Pour le reste, il suffit de bien suivre les étapes indiquées sur la notice. N’oubliez surtout pas les EPI, Équipement de Protection Individuelle, tel que les gants, les lunettes, les chaussures de sécurité…

Montage d’un abri en résine

Avant de démarrer, assurez-vous que le terrain est bien plat et à niveau. Après vous être équipé du matériel nécessaire, vous n’avez plus qu’à suivre les indications de la notice. Il est déconseillé de monter l’abri lorsqu’il risque de pleuvoir ou quand les vents sont forts.

Montage d’un abri en métal

Afin de mieux identifier chaque élément du kit, il faut les étaler devant vous. Étant donné que les bords en métal des parois sont coupants, il faut impérativement enfiler des gants. Il faut assembler les panneaux formant les parois par des clips ou des vis. Quoi qu’il en soit, la notice vous donnera les indications nécessaires. Il faut ensuite poser le toit, fixer l’abri au sol puis installer la porte.

Pour l’entretien de votre abri, vous pouvez l’enduire périodiquement d’une couche de lasure à l’extérieur s’il s’agit d’un abri en bois. Pour l’abri en résine, un jet d’eau régulier sera suffisant. Quant aux abris en métal, ils nécessitent un lavage. Pour conserver leurs esthétiques, un passage de polish à l’extérieur est le bienvenu.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici