10 conseils à suivre pour bien choisir et entretenir un broyeur de végétaux

0
170

Votre jardin plus ou moins grand contient différentes tailles d’arbres et arbustes. C’est très bien d’avoir un magnifique espace vert. Cependant, avoir un jardin correctement entretenu est encore mieux puisque les branchages et autres déchets s’accumulent très vite. Sachant qu’il est interdit de brûler les branches coupées dans la plupart des régions, sans compter la pollution qui en découle, il convient de se tourner vers une solution plus écologique. Vous pouvez par exemple acquérir un broyeur de végétaux pour avoir gain de cause. Il s’agit d’un appareil performant qui permet de réduire branches, feuilles mortes, mauvaises herbes et toutes sortes de déchets végétaux en copeaux recyclables. Pour bien choisir cette machine, vous devez néanmoins tenir compte de certains critères très importants. Retrouvez dans ce guide 10 conseils incontournables pour non seulement bien choisir votre broyeur de végétaux, mais aussi pour bien l’entretenir.

Tenir compte de la fréquence d’utilisation de l’appareil

Les besoins de broyage de végétaux ne sont pas les mêmes chez tout le monde. Pendant que certains n’auront besoin d’un broyeur qu’en automne, d’autres ont besoin de l’utiliser plus fréquemment. Vous vous en doutez certainement, un appareil conçu pour de petits broyages passagers ne sera pas du tout adapté pour une utilisation beaucoup plus régulière. Pour ne pas vite endommager votre engin, vous devez vous enquérir de la fréquence d’utilisation conseillée pour le modèle avant de faire votre choix.

La solidité et la fiabilité d’un broyeur de végétaux sont les principaux critères qui déterminent la façon dont on peut utiliser l’appareil. Ce sont eux qui conditionnent également la durée de vie de la machine. Vous pouvez voir ce site qui présente un comparatif complet du broyeur de végétaux pour choisir le meilleur appareil selon vos besoins. Vous devez notamment vous focaliser sur les marques spécialisées ayant fait leur preuve dans l’univers du jardinage.

La puissance et le type d’alimentation, des critères à ne pas négliger

Le type d’alimentation est un critère qui permet de savoir comment l’appareil pourra être utilisé. Il détermine par exemple l’autonomie et le type de branchages à broyer. Quant à la puissance, elle conditionne notamment les performances et le rendement du broyeur choisit. Tour d’horizon de ces critères pour sélectionner la machine idéale.

Que choisir entre un broyeur de végétaux électrique et un broyeur thermique ?

Pour mieux appréhender l’alimentation des broyeurs, on les classe généralement en deux groupes à savoir les broyeurs de végétaux électriques et les broyeurs de végétaux thermiques. Les premiers doivent être branchés sur un secteur électrique pour fonctionner et les seconds utilisent l’essence sans plomb pour fonctionner en autonomie.

Les particuliers sont très friands des broyeurs de végétaux électriques. Ces appareils sont parfaits pour entretenir les espaces verts de petite ou moyenne surface. Les appareils les plus performants permettent de se débarrasser des feuillages et des branchages pouvant atteindre en moyenne 50 millimètres de diamètre. Vous devez avoir une prise électrique à proximité pour pouvoir utiliser ce type d’appareil. La mobilité est donc réduite avec un broyeur thermique, ce qui fait qu’il n’est pas adapté aux jardins très vastes. Ce point faible de l’engin se compense cependant par les avantages suivants :

  • La solidité de la machine ;
  • La fiabilité du système ;
  • Le faible niveau de sonorité.

Vous pouvez donc vous tourner vers un modèle électrique si vous avez des voisins qui ont le bruit en horreur. Si a contrario vous avez des pannes fréquentes d’électricité, vous ferez mieux d’acquérir un broyeur thermique. Ce dernier fonctionne généralement à l’essence ou au diesel. Il peut donc se montrer assez bruyant et polluant. Il nécessite également un entretien plus régulier et quelque peu complexe.

Toutefois, il s’agit d’une excellente solution surtout si l’espace à entretenir est assez éloigné des habitations. Il compense son niveau élevé de sonorité par sa puissance. Le broyeur de végétaux thermique permet en effet d’effectuer rapidement et efficacement l’entretien du jardin. L’appareil convient aux jardins vastes (plus de 1000 mètres carrés par exemple) et a tout pour plaire aux utilisateurs intensifs.

La puissance du moteur, un indicateur de performance

Plus un broyeur de branche est puissant, plus il fournit des résultats aussi rapides qu’efficaces. Les modèles les plus puissants sont des broyeurs thermiques (de 3300 W à 6000 W). Ils sont destinés aux professionnels et aux bricoleurs expérimentés qui ont besoin d’utiliser leur broyeur de façon intensive. La puissance des modèles électriques varie généralement entre 2000 W et 3000 W. C’est suffisant pour des travaux de broyage courants. En effet, les particuliers n’ont souvent pas besoin d’un modèle très puissant. C’est pour cela qu’un appareil de puissance moyenne comme un broyeur électrique leur convient parfaitement.

La performance d’accord, mais la sécurité d’abord

Un broyeur de végétaux contient des disques et des lames. Il est important de se méfier de ces objets tranchants. En effet, l’appareil est performant, mais il est aussi dangereux. Il suffit d’un moment d’inattention et vous pouvez facilement vous blesser. Pour réduire ces risques, les fabricants s’évertuent à équiper leurs appareils de systèmes de sécurité. Vous devez vous assurer que la machine que vous souhaitez acquérir dispose de ces mesures sécuritaires.

Entre autres dispositifs de sécurité, on peut citer le poussoir ou encore le système permettant l’entraînement automatique des végétaux. Les appareils qui disposent également d’un arrêt automatique sont à priser. En cas de bourrage de la machine, cette dernière fonctionnalité est d’une grande utilité. Outre les dispositifs sécuritaires intégrés au broyeur, il est également conseillé de s’équiper d’autres accessoires comme :

  • Des gants de jardin épais et bien solides ;
  • Des lunettes de protection ;
  • Des vêtements d’extérieur adaptés aux travaux de jardinage…

Choisir un broyeur de végétaux avec le mode de découpe qui convient

Les broyeurs de végétaux sont conçus avec des systèmes de broyage différents. Il est important de faire votre choix selon vos besoins. De fait, le type de découpe conditionne le rendement de la machine notamment sa rapidité et son efficacité d’exécution. En fonction des différents modes de broyage, on classe les broyeurs de végétaux en différentes catégories à savoir :

  • Les broyeurs à plateau tournant à lames ;
  • Les broyeurs à rotor ;
  • Les broyeurs à turbine ;
  • Les broyeurs thermiques.

Les broyeurs avec disque à lames

Les broyeurs de branches équipés d’un plateau qui porte des lames tournantes conviennent aux particuliers qui utilisent leur appareil de façon occasionnelle. Il s’agit de modèles d’entrées de gamme dont les lames tournent à une vitesse proche de 2000 tours/minutes. En choisissant une machine équipée d’un tel système, vous êtes sûr de pouvoir broyer de gros volumes de brindilles et de mauvaises herbes de façon efficace.

Les broyeurs à rotor

Pour des travaux plus difficiles, on préférera un broyeur de végétaux à rotor. Ce type de machine est souvent proposé dans la catégorie des broyeurs électriques milieu et haut de gamme. L’engin compresse les branches en les écrasant contre une lame qui tourne à une vitesse d’environ 40 tours/min. Le broyat qui en ressort est donc assez grossier et le rendement n’est pas le même comparativement aux broyeurs à disque. Cependant, les broyeurs à rotor ont l’avantage d’être plus silencieux. Ils conviennent aux jardins d’une taille moyenne ou grande.

Les broyeurs à turbine

Les broyeurs à turbine sont quant à eux des cousins du broyeur à rotor. Ils fonctionnent suivant le même principe. Cependant, les broyeurs à turbine prennent en charge des branchages au diamètre plus large (les arbres fruitiers par exemple). De plus, ils sont moins sensibles au bourrage que les machines à rotor.

Les broyeurs thermiques

Les broyeurs thermiques sont très puissants et robustes. Ils acceptent tous les types de branchages, même les bois les plus durs et ceux dont le diamètre avoisine 90 millimètres. L’appareil offre par ailleurs un gain de temps considérable en raison de sa puissance.

Votre broyeur de végétaux est-il facile à prendre en main ?

Les particuliers n’aiment pas les appareils trop techniques. C’est normal, puisqu’avec ce type d’appareil les novices peuvent être désorientés. Heureusement, on retrouve sur le marché des broyeurs faciles d’utilisation et rapides à prendre en main. En choisissant une machine simple, vous êtes sûr d’en profiter pendant longtemps. En effet, on a vite fait d’endommager l’appareil lorsqu’on ne maîtrise pas sa manipulation.

Il est donc important de se renseigner sur la façon dont fonctionne le broyeur avant de l’acheter. Vous devez pouvoir effectuer le premier montage en toute simplicité. La complexité des broyeurs de végétaux est proportionnelle au niveau de gamme. Ainsi, le montage des modèles électriques est très facile comparativement au montage des modèles thermiques. Ces derniers nécessitent en effet des outils performants. De plus, il faut avoir des connaissances de base en bricolage pour pouvoir monter l’appareil.

À noter que l‘utilisation n’est pas trop problématique, quel que soit le type de broyeur. Cependant, d’autres critères permettent réellement de faire la différence :

  • La mobilité de l’engin (certains modèles thermiques peuvent peser jusqu’à 50 kg) ;
  • La qualité des roues ;
  • La compacité de l’appareil ;
  • La présence d’un bac de récupération des broyats…

Si vous choisissez un modèle d’entrée de gamme, il est fort probable qu’il soit livré sans bac de récupération. Dans ce cas, vous pouvez mettre une bâche sous la goulotte d’évacuation chaque fois que vous souhaitez travailler.

Analyser la garantie offerte et le prix de l’appareil

Le prix et la garantie sont deux critères très importants qu’il faut considérer quand vient le moment d’acheter un broyeur de végétaux. Il faut savoir peser le pour et le contre avec ces critères pour obtenir l’appareil qui correspond le mieux à vos besoins.

Faut-il lésiner sur les moyens pour acquérir son broyeur ?

C’est une évidence, vous devez faire votre achat en fonction du budget disponible. Les appareils performants de grandes marques coûtent souvent cher. Néanmoins, il est tout à fait possible de dénicher des appareils puissants à un prix raisonnable. Pour une utilisation occasionnelle, il n’est guère utile de se ruiner. Contentez-vous de choisir un modèle qui dispose d’une bonne réputation et mis sur le marché par une marque reconnue. Vous devez cependant éviter de chercher coûte que coûte un modèle offert à un prix dérisoire. Ce genre d’appareil se gâte très vite et vous risquez de vous ruiner dans les réparations et les changements de pièces.

La garantie, un gage de confiance

En plus du prix de l’appareil, vous devez vérifier la garantie offerte. Ce critère est d’autant plus pertinent si l’on vise un modèle qui coûte cher. Avec une bonne garantie, vous prouvez ramener l’appareil chez le fabricant pour le faire réparer ou le remplacer gratuitement. À l’achat, vous devez vous assurer que votre investissement sera protégé le plus longtemps possible. Et le délai de garantie en est la solution.

Faire des gestes simples pour assurer la longévité de l’appareil

Après chaque utilisation de votre broyeur, vous devez le nettoyer. L’entretien régulier de l’appareil se fait rapidement et il vous permet de l’utiliser pendant longtemps sans qu’il tombe en panne. En ce qui concerne le nettoyage des couteaux et l’entretien du moteur, vous pouvez faire appel à un professionnel.

Le nettoyage ne doit pas se faire seulement après chaque utilisation. Il est important de vérifier les éléments suivants avant de commencer les travaux :

  • L’état des couteaux ;
  • L’ancrage de la bavette de la goulotte de chargement ;
  • L’état du faisceau électrique ;
  • Le serrage de tous les vis et écrous…

Entretenir régulièrement les lames du système de coupe

En plus de l’entretien et des vérifications à effectuer à chaque utilisation, vous devez aussi effectuer un contrôle annuel de l’appareil. Pour ce faire, rendez-vous chez votre réparateur agréé. Ce dernier va effectuer des tâches comme :

  • Le graissage du palier ;
  • Le contrôle de l’état du contre-couteau ;
  • Le jeu entre couteaux et contre-couteaux ;
  • L’affûtage ou le remplacement des couteaux…

Pensez à l’entretien du filtre si vous avez un broyeur thermique

Votre broyeur peut connaître des difficultés de démarrage parce qu’un élément de filtre est encrassé. Ce même problème peut également être la cause d’une usure prématurée, d’un dysfonctionnement ou d’une perte de puissance du moteur. On retrouve sur les broyeurs de végétaux différents types de filtres en fonction des moteurs à savoir :

  • Les filtres à air en mousse ;
  • Les filtres à air double élément ;
  • Les filtres à bain d’huile.

L’entretien de cet élément de votre machine doit se faire régulièrement. Après chaque utilisation, vous devez inspecter l’état du filtre à air. Si nécessaire, n’hésitez pas à le nettoyer. Il faudra changer l’élément filtrant dès que celui-ci présente des faiblesses ou après 200 heures d’utilisation.

Veiller à garder un bon niveau d’huile moteur pour un broyeur thermique

Outre le filtre, le niveau d’huile moteur mérite également toute votre attention. Placez votre appareil sur une surface plane pour faire ce contrôle de niveau après chaque utilisation de l’appareil. Si le niveau n’est pas correct, vous devez faire l’appoint. Vous devez également faire la vidange de votre broyeur à la première échéance entre 10 heures d’utilisation et 1 an de détention de l’appareil. Pour cette opération, il est conseillé de se rendre chez un revendeur. Vous pourrez aussi arriver à vos fins dans un atelier de motoculture.

Les bons gestes à avoir pour hiverner son appareil sans problème

Il faut nécessairement suivre certaines indications lorsque vient le moment d’hiverner votre broyeur de végétaux. Vous devez prendre ces mêmes précautions si votre machine doit rester inutilisée sur une longue période :

  • Faire un nettoyage complet de la machine ;
  • Inspecter puis affûter ou remplacer la lame en cas de besoin ;
  • Vider le réservoir d’essence et laisser tourner le moteur jusqu’à la panne sèche ;
  • Vérifier que les vis et les écrous sont bien serrés ;
  • Graisser les axes et les roues ;
  • Ranger l’appareil dans un endroit aéré et sec.

On retient de ce guide que les paramètres à considérer pour bien choisir un broyeur de végétaux sont plus ou moins nombreux. La solidité, la fiabilité, la puissance, le type d’alimentation, le mode de découpe et la facilité de prise en main de l’appareil sont autant de critères à ne pas négliger. Il faut également tenir compte du prix et de la garantie de la machine. Évidemment, une fois acquis, vous devez faire de l’entretien de votre engin une priorité surtout les lames et le filtre.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici