Quels sont les différents types d’engrais bio ?

0
36

Pour avoir un jardin bien garni et verdoyant, il faut que le sol soit en mesure de donner tous les éléments nutritifs aux plantes. Mais généralement, le sol est pauvre et ne permet pas aux plantes de fleurir normalement. C’est pour cette raison que l’on utilise les engrais. Mais attention, les engrais existent sous deux formes principalement sur le marché : les engrais chimiques et les engrais bio. Les premiers sont à la longue très dangereux pour les sols. Quant aux engrais bio, ils sont naturels et participent à la préservation des richesses du sol. Actuellement, les engrais bio ou naturels ont le vent en poupe. Ils sont très efficaces et présentent de nombreux avantages. Mais de quoi sont-ils faits ? Quels sont les différents types d’engrais bio sur le marché ? Nous vous invitons à en savoir davantage dans cet article.

Les engrais bio d’origine animale

Il s’agit d’engrais bio provenant de déchets d’animaux recyclés. Les engrais bio d’origine animale possèdent un taux d’azote très important. Par exemple, la farine de sang desséché, de corne ou de sabot contient environ 13 % d’azote. Elle convient très bien à des cultures carencées en azote. De même, le guano est un fertilisant provenant des fientes d’oiseaux marins ou de fientes de chauve-souris. Il est très riche en azote et en potassium. Il peut être enfoui dans la terre ou peut aussi être dilué dans l’eau. Il y a également le fumier, un engrais bio fait à partir de déjections animales qui sont mélangées à de la paille. Le fumier le plus facilement utilisable est celui du cheval. Il est conseillé de l’utiliser après un certain temps de repos. Vous pouvez en savoir davantage sur le site des engrais naturels N’Bioo.

Les engrais bio d’origine végétale

Les engrais végétaux sont des fertilisants provenant de végétaux transformés ou cultivés sur place, et enfouis. Par exemple, l’engrais vert est une plante fourragère que l’on sème au printemps ou en automne. Après enfouissement, sa décomposition libère des matières organiques et de l’azote, dans le sol. Il y a également le purin de végétaux obtenu par macération de végétaux dans de l’eau. Il y a le purin bio d’ortie et celui de consoude. Ces purins sont riches en azote. Suivant leur dilution, ils peuvent servir d’engrais, mais aussi d’insecticides. Nous avons également le compost, préparé à partir de déchets végétaux. En plus d’être un excellent fertilisant, il contribue à réduire les déchets. C’est très efficace. Différents types de composts existent, tels que le compost en silo, en simple tas ou le lombricompost. La boutique des engrais bio N’Bioo vous donne tous les détails sur les engrais végétaux. On peut aussi citer les algues vertes.

Les engrais bio d’origine minérale

Il y a deux catégories d’engrais minéraux : les poudres de roches et les minéraux naturels. La première est sous forme de poudre de lave ou de roches granitiques et basaltiques particulièrement riches en acide silicique et permettant d’améliorer la qualité de la terre du jardin bio. Quant aux minéraux naturels, ils proviennent des êtres vivants fossilisés. La chaux dolomitique magnésienne en est l’un des plus communs en la matière.

PARTAGER
Article précédentArrosage de jardin : de quels outils aviez-vous besoin ?
Emmanuel
Ma passion est mon jardin. Je passe des journées voire week-end entier à l'entretenir. J'ai donc décidé de faire le pas en lançant ce blog, afin de partager cette passion et en espérant aider les plus novices à travers mes articles.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici