Matériel de jardinage : De quels outils avez-vous besoin pour semer ?

0
368

Pour semer, il vous faut des accessoires de jardinage. Que vous soyez amateur ou expert en jardinage, ces outils facilitent votre labeur. Vous trouverez dans cet article une sélection d’équipements pour jardiner et semer.

La houe maraîchère

La houe maraîchère fait partie de l’essentiel pour semer au sol. C’est un bon outil pour rendre le sol meuble. Pour accueillir les graines, le sol doit être bien préparé. Encore appelé vélo sarcleur, cet accessoire de jardinage est composé d’une roue et des bras métalliques. La houe maraîchère est aussi dotée d’un système qui permet de fixer divers outils interchangeables, dont le buttoir, le sarcloir oscillant… Cet accessoire polyvalent et ergonomique permet au jardinier de travailler en gardant une bonne posture. À la fois léger et robuste, il permet entre autres de :

  • Améliorer la qualité du sol ;
  • Travailler le sol rapidement et efficacement ;
  • Désherber.

La serfouette

La serfouette ressemble à une houe avec deux têtes. Cet outil manuel est composé d’un manche (petit ou long), sur lequel on fixe une partie métallique. Celle-ci possède deux têtes : une panne et une langue ou une panne et une fourche.

La partie standard, la panne est comme la lame d’une houe. La langue est un embout métallique pointu. Quant à la fourche, elle possède deux ou 3 dents. En somme, la serfouette est un outil polyvalent qui permet au jardinier de :

  • Creuser et désherber ;
  • Gratter et de remuer la terre ;
  • Tracer les sillons ;
  • Aérer le sol en surface et en profondeur ;
  • Butter les plantations.

Pour éviter des problèmes de dos, il est préférable d’avoir un outil qui a un manche assez long.

Le croc

Le croc possède un manche et un embout métallique qui ressemble à une fourche aux dents recourbées. Encore appelé croc à fumier, cet outil est idéal pour :

  • Remuer et émietter la terre ;
  • Piocher la terre ;
  • Faire ressortir les grosses pierres du sol ;
  • Aérer la terre.

Le croc sert à niveler la terre avant de semer. Cet accessoire de jardinage permet de casser les mottes de terre, en rendant le sol léger et meuble.

Le râteau

Grâce à ses nombreuses petites dents, le râteau est un outil manuel et polyvalent. En plus de niveler le sol, il est utilisé pour émietter les mottes de terre. On l’utilise également pour se débarrasser des cailloux et d’autres débris.

Le semencier Vilmorin

Une fiche pratique pour planter une graine vous sera très utile. Mais, pour éviter de gaspiller les graines lors du semis, il vous faut un bon semencier. Le semencier de la marque Vilmorin a justement été conçu pour cette tâche. Cet accessoire de jardinage est idéal pour utiliser la bonne dose de vos graines. Fabriqué en plastique, il présente la forme d’une poêle de 6 cm x 11,5 cm, avec un couvercle transparent. Celui-ci possède de petits trous de différents calibres (de 0 à 5) qui facilitent le semis.

Comment l’utiliser ? Il faut d’abord introduire les graines dans le semencier. Pour ce faire, vous procédez comme suit :

  • Retirez le couvercle pour y déposer les graines ;
  • Refermez ensuite le couvercle ;
  • Choisissez la taille du trou approprié à vos graines ;
  • Semez en secouant l’outil délicatement.

Pour choisir le trou approprié aux graines que l’on veut semer, il suffit de faire tourner le couvercle.

L’utilisation de cet outil offre de nombreux avantages :

  • Il permet d’avoir la dose juste de semences ;
  • Il permet d’éviter le gaspillage ;
  • Il optimise les plantations ;
  • Il facilite et améliore la tâche du jardinier ;
  • Il est maniable et simple d’utilisation ;
  • Il est économique.

La seringue semoir

La seringue semoir est un outil indispensable pour semer avec précision. Elle offre la possibilité de semer une graine à la fois, évitant ainsi le gaspillage. D’une longueur de 11 cm, elle est fabriquée en plastique. Pour l’utiliser lors du semis, on dépose les graines dans le réservoir rond. Ensuite, on appuie doucement le piston afin de placer la graine sur le support (sol, pastilles de coco…).

Comme le semencier Vilmorin, la seringue est un outil simple d’utilisation qui permet de :

  • Appliquer la dose juste des graines ;
  • Éviter le gaspillage ;
  • Faciliter le travail du jardinier ;
  • Optimiser les plantations.

Semoir/Épandeur à main pour gazon

Ce semoir manuel permet de réaliser le semis de votre gazon. Fabriqué en plastique, il est simple et efficace. Pour l’utiliser, il suffit de remplir l’accessoire avec les graminées de gazon. Vous activez ensuite la manivelle. Puis, vous croisez les passages pour obtenir un résultat homogène. L’entonnoir peut contenir jusqu’à 500 g de semences.

Ce semoir à gazon est idéal pour :

  • Semer rapidement et bien ;
  • Semer sans se casser le dos.

La plaque de culture

Fabriquée en polystyrène (PS), un matériau résistant, la plaque de culture permet de préparer les semis.

Elle présente une forme carrée composée de 50 cellules et des dimensions de 54 x 28 x 4,5 cm. Sa surface lisse est idéale pour un remplissage homogène des semis. De plus, elle facilite l’extraction des semis.

L’outil est conçu de telle sorte que vous avez la possibilité de faire l’arrosage par-dessus ou par le fond. Mais, le véritable point fort de la plaque de culture, c’est que vous pouvez réaliser jusqu’à 150 semis. En somme, c’est un outil pratique et maniable qui optimise les plantations.

Les godets de plantation

Les godets de plantation permettent de faciliter les semis et repiquages. Cet accessoire existe en plusieurs tailles et formes (carré, rond) afin de vous permettre de réaliser toutes sortes de travaux.

Lorsque vous utilisez un godet, vous pouvez sortir la motte de terre et la mettre ensuite en place. Vous avez également la possibilité de planter directement le godet. Voici le mode d’emploi lorsque vous voulez semer :

  • Mettez du terreau dans votre godet de plantation ;
  • Semez vos graines à l’intérieur ;
  • Arrosez régulièrement jusqu’à ce que les racines sortent du godet.

Ensuite, vous pouvez planter directement en terre sans risque d’abîmer les racines. Toutefois, vous veillez à ce que le godet soit recouvert de terre. Il existe plusieurs types de godets :

  • Les godets en fibre de coco ;
  • Les godets noirs en plastique.

Les godets en fibre de coco

L’avantage avec ces accessoires, c’est qu’ils sont adaptés pour tous les types de semis, repiquage et bouturage. Grâce à ses substances nutritives, la fibre de coco favorise une bonne croissance des plants. Elle est écologique et 100% biodégradable. Enfin, les godets en fibre de coco permettent d’éviter le stress du repiquage. On les met en terre directement, sans abîmer les racines. Ils sont disponibles en de nombreuses tailles et formes.

Les godets noirs en plastique

Disponibles en de nombreuses tailles, ils sont fabriqués en polypropylène, une matière recyclable et indéchirable. Ils sont également adaptés pour le semis et le repiquage. Le pack de 15 godets est vendu à environ 5 euros en ligne.

Plateau d’arrosage et couvercle

Le plateau d’arrosage et son couvercle sont des accessoires de semis très pratiques. Fait en plastique, le plateau d’arrosage possède les dimensions suivantes : 54 x 28 x 5,8 cm. Le plateau n’est pas perforé. Cela offre donc la possibilité d’arroser les plants à l’intérieur, sans mouiller le sol ou les alentours.

Comment bien l’utiliser ? Pour utiliser cet accessoire, il suffit de :

  • Disposer sur le plateau vos godets de semis ;
  • Arroser et placer le couvercle ;
  • Retirer souvent le couvercle pour aérer.

Le plateau d’arrosage est un outil facile d’utilisation qui peut être utilisé n’importe où. De plus, il améliore le travail du jardinier. Très pratique et économique, le plateau d’arrosage avec son couvercle ne vaut pas plus de 11 euros.

Le cordeau de jardin

C’est un bon équipement pour jardiner. Le cordeau est en réalité fait en sisal, une fibre naturelle. Il mesure 15 m et s’enroule sur des tiges en bambou à ses extrémités. C’est un outil indispensable lorsque l’on souhaite tracer des sillons pour faire des semis. Il est donc idéal pour créer des rangées de cultures droites afin d’éviter que les plantes poussent pêle-mêle.

En plus d’être simple d’utilisation, le cordeau de jardin offre plusieurs avantages :

  • Il permet de guider les plantes ;
  • Il permet de délimiter et de tracer des lignes ;
  • Il facilite le travail du jardinier.

Il existe aussi des cordeaux en fibre synthétique qui sont accompagnés de tiges en plastique.

Film tunnel de maraîchage

Pour protéger vos semis des intempéries et des nuisibles, vous pouvez utiliser des films tunnel de maraîchage. Ces derniers sont en réalité des films, voiles et housses de protection. Ils favorisent également la croissance des cultures en créant un environnement idéal à la germination des semis. Un film tunnel de maraîchage est adapté à la culture intensive et à l’agriculture biologique. Il est fabriqué à base de la biolice, une matière plastique biopolymère résistante et soyeuse au toucher.

Le film tunnel est biodégradable et compostable en fin de vie. On peut le réutiliser pendant 2 à 3 saisons selon les conditions climatiques et la fréquence d’utilisation. Il doit être stocké à l’abri de l’humidité en fin de saison afin de rallonger sa durée de vie.

Les propriétés du film tunnel en font un produit de qualité qui :

  • Garantit une bonne aération des plants ;
  • Facilite l’humidification ;
  • Crée un microclimat favorable à la germination des semis ;
  • Favorise la croissance des plants ;
  • Protège les cultures contre les intempéries, les insectes et oiseaux.

Étiquette témoin

Lorsqu’on possède un jardin assez fourni, il est souvent difficile de différencier toutes les variétés de plantation présentes.

Pour éviter cela, il vous faut un accessoire afin d’identifier vos semis et plantations. L’étiquette témoin vous offre cette solution. D’une longueur de 10 cm, il permet de :

  • Faciliter la différenciation des végétaux ;
  • Identifier tous les plants et semis de votre jardin.

Les tuteurs

Les tuteurs sont des outils indispensables dans les jardins. Ils permettent de maintenir et protéger les jeunes plants. Ils permettent également de les soutenir et de favoriser leur développement jusqu’à terme. On relie le tuteur au plant avec un lien. Il existe plusieurs types de tuteurs :

  • Tuteur en acier plastifié (longueur 60cm et diamètre 8mm) ;
  • Tuteur en bambou (longueur 60cm et diamètre 8mm).

On a également la ceinture de tuteurage en plastique qui mesure 45 cm.

Les liens pour plantes

Ils permettent de relier les plantes à un tuteur. On les utilise également pour maintenir les plantes à un support. Il en existe plusieurs sortes :

  • Lien pour arbre à base d’amidon de céréales ;
  • Lien mousse spécial arbres (longueur 5m) ;
  • Lien anneau flexible de 4 cm ;
  • Lien cranté de 15 cm ;
  • Ficelle Jute de 60 m ;
  • Pelote raphia.

Quelques conseils avant le semis au sol

Avant de semer, vous devez travailler le sol de votre jardin afin d’améliorer sa qualité. Un sol sain et fertile est une garantie pour avoir un joli jardin. Cependant, vous devez d’abord connaître la composition du sol. D’une manière générale, on distingue 3 types de sols :

  • Le sol sablonneux ;
  • Le sol limoneux ;
  • Le sol argileux.

Le sol sablonneux est facile à travailler, mais il ne retient pas bien l’eau. Il est donc pauvre en matières nutritives. Par contre, le sol limoneux est riche et fertile. De plus, elle est facile à travailler. Veillez à ne jamais travailler un sol argileux lorsqu’il est humide. Sinon, vous risquez d’avoir une terre dure comme une pierre. Toutefois, le sol argileux est riche en matières nutritives parce qu’il laisse l’eau s’infiltrer lentement.

Mini-guide pour réussir votre semis en pot

Quand on souhaite planter, il faut avoir les choses suivantes :

  • Pot de jardinier ;
  • Billes d’argile ;
  • Graviers ;
  • Terreau ;
  • Arrosoir avec pomme ;
  • Crayon à papier ;
  • Tuteurs ;
  • Liens pour plantes.

Vous devez percer un trou au fond du pot et le placer sur une soucoupe. Ensuite, vous versez du gravier ou une couche de billes d’argile au fond du pot. La présence de ces matières empêche les racines de la plante d’être toujours en contact avec l’humidité. On évite ainsi à la plante de mourir. Puis, on dépose du terreau dans le pot et l’on tasse.

À ce stade, le pot est prêt à accueillir le plant. Cependant, il faut d’abord lui faire de la place. On peut creuser un petit trou avec les doigts, mais il est préférable d’utiliser un crayon à papier. On fait un trou d’environ 4 cm dans le terreau. On dépose ensuite la semence au fond du trou, on rebouche et l’on tasse. Pour que la plante pousse, il faut :

  • Arroser régulièrement, sans exagérer ;
  • Enlever certaines plantules quand elles apparaîtront quelque temps après.

On sélectionne une bonne plantule. Puis, on se débarrasse des autres afin d’aérer la plante et de lui offrir une bonne croissance.

Que retenir ? Pour semer et planter, en plus d’avoir un guide pratique selon votre semence, vous avez besoin de plusieurs outils indispensables. Le semencier et le plateau d’arrosage font partie des plus importants. Vos choix seront définis par le type de graine que vous voulez mettre en terre ainsi que du lieu du semis.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici