6 Fleurs odorantes pour parfumer votre jardin

0
99

« Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu’il vous faut. » Dixit Cicéron. En effet, si la bibliothèque vous permet de vous instruire, le jardin est un excellent abri pour les beaux jours. Cet abri, vous pouvez le façonner de diverses façons. Ainsi, l’une des plus belles manières de façonner votre jardin est d’y planter des fleurs odorantes. À cet effet, voici pour vous 6 fleurs qui ont pour avantage d’embaumer le jardin de façon naturelle.

Le lilas

Avez-vous entendu parler des fleurs du lilas une fois ? De son nom scientifique syringa vulgaris, cette plante de la famille des Oléacées était connue des Turcs depuis des temps très reculés. Ces derniers l’appelaient alors queue-de-renard. Comptant une trentaine d’espèces, on retrouve le lilas commun dans l’ouest de l’Asie, mais également dans le sud-est de l’Europe. Très odorant, le lilas procure à votre jardin des « fragrances intenses, fraîches, fleuries fruitées et légèrement musquées ».

Quand planter le lilas ?

Le lilas est une plante qu’il faut mettre en terre à l’automne. À cet effet, vous pourriez privilégier une espèce moins envahissante que le syringa vulgaris dont la hauteur peut varier en 1,5 et 4 m à l’âge adulte. De ce fait, le syringa microphylla est bien adapté pour un jardin de maison. Il pousse sur des sols neutres et calcaires, mais vous pouvez également le mettre dans un pot de 30 ou 45 cm de diamètre. Planté à l’automne, vous pourriez contempler depuis votre bois de jardin la floraison de vos lilas dès les mois d’avril, de mai et de juin.

La glycine

Mieux connue sous le nom de Wistéria, la glycine est une plante dicotylédone de la famille des Fabaceae. On compte entre sept et neuf espèces de glycines dans le monde et elles sont originaires des États-Unis, de la Chine et du Japon. Néanmoins, on retrouve certaines espèces de glycines en Europe et notamment en France. C’est le cas du Wisteria sinensis ou glycine de Chine ou encore du Wisteria floribunda ou glycine horticole. Dans l’un ou l’autre des cas, cette plante confère à votre jardin et à votre maison un parfum puissant. C’est d’ailleurs pour cette raison que la glycine est très demandée en parfumerie.

Quand planter la glycine ?

Le meilleur moment de l’année pour mettre en terre une glycine est le printemps ou l’automne. À cet effet, il faut privilégier un sol fertile non calcareux et surtout éviter d’y ajouter trop d’engrais. Par ailleurs, en cas de forte de chaleur, il est important de l’arroser afin de favoriser sa croissance. Vous pourriez alors patienter jusqu’au prochain été pour voir ses premières inflorescences. À cet effet, au-delà de sa présence dans votre jardin, la glycine est une fleur ayant un fort symbole en amour. Ainsi, les initiés vous diront qu’elle signifie « Tu me donneras ton amour… de gré ou de force ! ».

Le narcisse

Du même genre que la jonquille, le narcisse est une fleur bien connue dans le monde pour son origine mythologique. Il appartient à la très grande famille des Amaryllidaceae et est apprécié dans les jardins pour ses belles couleurs jaunes et parfois blanches. On le retrouve dans presque tous les pays d’Europe et il fait l’objet de culture depuis l’antiquité. À cet effet, les espèces de narcisses sont multiples dont certaines sont le fruit de l’hybridation. Parmi elles, le Narcisse Poeticus est réputé pour ses grandes fleurs et son magnifique parfum.

Quand planter le narcisse ?

Les mois de septembre et d’octobre sont particulièrement favorables à la mise en terre du narcisse. Facile d’entretien, il croît sur les sols argileux, calcareux ou encore sableux. Par ailleurs, afin de faciliter sa croissance, il est bon ton de privilégier dans votre jardin un espace ensoleillé ou semi-ombragé. Il ne consomme en outre que très peu d’eau et atteint sa floraison déjà dès les mois de février, mars, avril et mai.

Le camélia

Le camélia est une fleur à vocation ornementale cultivée en Asie orientale, région dont elle est originaire. Mais, le camélia est également très apprécié en occident pour sa beauté glacée, son feuillage vernissé persistant et sa généreuse floraison. À ce jour, on distingue dans le monde entre 100 et 250 espèces de cette fleur appartenant à la famille des Theaceae. Mais, ce qui fait davantage le bonheur de disposer d’un camélia dans son jardin, c’est bien son parfum très subtil. À cet effet, vous pourriez cultiver les deux espèces suivantes qui se distinguent par leur fragrance exceptionnelle : « Gloire de Nantes » et Kramer’s Suprême.

Quand planter le camélia ?

Vu la diversité des camélias, vous avez le choix entre les camélias à floraison printanière et ceux à floraison automnale ou hivernale. Dans l’un ou l’autre des cas, vous pourriez planter un camélia en automne ou au printemps. Par ailleurs, lors de sa mise en terre, il faudra privilégier un sol qui n’est pas trop humide, mais prendre également le temps de l’arroser par temps sec. Bien suivi, le camélia atteint sa floraison entre novembre et mai en fonction des variétés.

La rose

La rose est la reine des fleurs, c’est d’ailleurs l’une des plantes les plus cultivées dans le monde. Son origine assez difficile à identifier se situe néanmoins en Asie et dans le pourtour méditerranéen. Très appréciée, la rose forme la famille des Rosaceae et se cultive un peu partout aujourd’hui. On distingue à cet effet deux catégories de roses : les roses anciennes et les roses modernes. Ces dernières sont le fruit de différentes hybridations et offrent par ailleurs un meilleur rendu des fleurs. À cet effet, pour qui connait la rose, c’est l’une des fleurs les plus odorantes du monde. Ainsi, la rose est très demandée en parfumerie et dans la fabrication d’huile essentielle. Pour votre jardin, vous pourriez privilégier :

  • le rosier Alexandre Girault qui dégage une odeur de pomme verte ;
  • l’Annapurna qui émane des odeurs très proches du parfum de violette ;
  • la Bolchoi qui a une fragrance très subtile ;
  • la Charles de Gaulle dont le parfum persistant et intense est empreint de notes citronnées et fruitées ;
  • etc.

Quand planter la rose ?

La rose est avant tout la fleur du rosier. À cet effet, le rosier, compte tenu de la diversité de ses espèces, peut être planté d’octobre à avril pour le rosier à racine nu et toute l’année pour le rosier en conteneur. Néanmoins, il faudra éviter au maximum les périodes de sécheresse et les jours de gel. Plante rustique, le rosier pousse sur la plupart des sols, sauf ceux trop calcareux. Par ailleurs, lors de sa mise en terre, il faut opter pour un espace ensoleillé, mais à l’abri du vent.

Le jasmin

De son nom scientifique jasminum officinalis, le jasmin est une plante de la famille des oléacées. Originaire d’Asie, le jasmin est très cultivé dans des pays comme l’Inde ou la Chine. Très apprécié, le jasmin est considéré avec la rose comme les fleurs reines en parfumerie. Ainsi, du fait de sa fragrance, le Jasminum grandiflorum sera très cultivé en Espagne, mais également à Grasse. Dans votre jardin, le jasmin enchante rien qu’avec son parfum. On évitera néanmoins d’y rester trop près longtemps du fait de son effet narcotique. À ce jour, on estime qu’il existerait quelque deux cents espèces de jasmin sur terre.

Quand planter le jasmin ?

Le jasmin est une plante que vous pouvez mettre en terre dans votre jardin pendant le printemps. Mais l’automne est également propice à certaines espèces. Il croît dans les milieux abrités du vent et qui bénéficient d’un bon ensoleillement. Ces paramètres remplis, vous vous rendriez compte que sa croissance sera rapide. Ainsi, pourriez-vous contempler ses magnifiques fleurs rose, blanches ou encore jaunes entre juillet et septembre lors de sa floraison. De ce fait, il convient de préciser que le jasmin s’adapte bien à un sol ordinaire. En pot, il faut veiller à l’arroser souvent.

Autres plantes odorantes que vous pourriez planter dans votre jardin

Il existe dans la nature une infinité de plantes pouvant donner à votre jardin les fragrances les plus désirées. Parmi elles, on peut citer sans détailler :

  • la lavande ;
  • le chèvrefeuille ;
  • la clématite ;
  • le datura ;
  • le mahonia ;
  • l’azalée ;
  • le magnolia ;
  • l’aubépine.
  • etc.

Les plantes odorantes dans votre jardin ne sont pas les uniques espèces que vous devriez conserver dans votre lieu de repos. En effet, un savant mélange de plusieurs plantes vous permet de disposer d’un jardin très odorant et dont le vent rythme la variation de fragrance.

Source et auteur : https://gadero.fr/cabane-chalet-de-jardin/

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici