Conseils utiles pour votre jardin japonais traditionnel parfait

0
196

Sommaire

Comment créer le jardin traditionnel japonais parfait ? 

Les jardins japonais sont un thème populaire pour les jardins, en particulier dans les zones urbaines où l’espace est limité. Ils peuvent créer un sentiment de calme et d’harmonie avec la nature.

Bref historique du jardin japonais

Le Japon, une histoire riche et complexe. Dans ce texte, nous différencierons les deux principales influences qui ont façonné les jardins japonais traditionnels . Cela vous aidera à obtenir un thème japonais plus cohérent dans votre conception. Les jardins japonais ont été façonnés par la religion, les batailles dynastiques et la politique , ce qui a donné lieu à deux conceptions et fonctions principales. Ils sont fréquemment utilisés par les bouddhistes et les moines bouddhistes comme lieu de paix, de méditation et de contemplation. Ces jardins offrent un espace apaisant pour la méditation et la réflexion , avec un minimum de distractions. Les jardins japonais sont souvent associés au pouvoir, à la culture et à la richesse, car ils ont été historiquement adoptés par l’élite ou les familles dirigeantes. 
Il est important de noter que l’utilisation des jardins comme lieux de refuge n’est pas exclusif au Japon, mais se retrouve dans de nombreuses cultures à travers l’histoire.

Principes d’un jardin japonais authentique

Structure claire et logique dans les jardins japonais

Le style de ces jardins imite celui de la nature et leur conception suit une structure claire et logique. Utilisés par les commandants en chef comme lieu de retraite en période de troubles civils ou de révolutions dans l’histoire du Japon, ces jardins peuvent présenter des versions stylisées de la géographie du Japon, avec des cascades miniatures ou des rochers symbolisant des montagnes. La démonstration ultime de contrôle et de pouvoir consiste à créer la nature.

Sentiment de zen

Les jardins japonais tentent de créer un sentiment de zen , mais qu’est-ce que le zen exactement ? Dans sa forme la plus simple, la pleine conscience est un état de méditation et de pensée intuitive. Pour ce guide de conception, « zen » fait référence à quelque chose de facile, apaisant et propice à la pleine conscience, comme la méditation. Une planification minutieuse est nécessaire, ce qui peut entraîner de nombreux défis en cours de route. Cependant, il est important d’agir rapidement pour créer un environnement paisible et sans distraction.

Les formes rectangulaires ou carrées ne conviennent pas à ce projet. La conception du jardin doit incorporer des courbes et une structure fluide, avec des lignes droites utilisées uniquement comme détail plutôt que comme élément dominant. L’impression générale doit être celle d’un jardin naturel et évolutif plutôt que celle d’un design dur et moderne.

Chaque élément d’un jardin zen japonais doit représenter un thème

Il est important que chaque élément d’un jardin zen japonais serve à quelque chose. Chaque partie du jardin doit représenter un thème, comme la nature, le flux et le reflux de la vie ou les montagnes. La lampe rocheuse LED est donc à reconsidérer car elle n’est ni naturelle ni en accord avec la simplicité du zen. Tous les éléments, plantes et aménagements paysagers doivent servir à refléter la nature, apporter du zen et encourager l’introspection ou la méditation chez le visiteur. Il est important d’éviter d’ajouter des éléments inutiles.

Utiliser des sentiers

Utiliser des sentiers pour vous emmener vers d’autres parties du jardin est une caractéristique essentielle d’un jardin japonais. Il symbolise ce qui nous attend dans la vie et contribue à donner au visiteur un mais tranquille dans le jardin. Les sentiers doivent être constitués de matériaux et de textures faisant référence à la nature, comme les galets trouvés sur les côtes ou les graviers trouvés sur les sentiers de montagne. Cela permet de créer un lien entre le chemin et la nature tout en guidant le visiteur dans le jardin. Des carreaux artificiels ou des pierres façonnées peuvent être utilisés, mais seulement s’ils peuvent être liés au cadre naturaliste et ne deviennent pas eux-mêmes l’élément principal.

Les fleurs ne sont pas dominantes

Dans la conception de jardins japonais, les fleurs ne sont pas dominantes et ne doivent être utilisées que pour mettre en valeur ou compléter les couleurs vertes du jardin. Certains concepteurs soutiennent que les fleurs devraient être retirées des plantes pour minimiser les distractions. Dans les jardins bouddhistes japonais, les fleurs sont souvent supprimées car elles peuvent être considérées comme une distraction pour ceux qui cherchent à vider leur esprit et à rester concentrés sur l’absence de pensées.

Bien qu’il ne s’agisse pas d’une règle stricte, c’est un principe de conception qui mérite d’être pris en compte. Cependant, il est important de veiller à ce que les fleurs incluses dans le jardin ne perturbent pas le flux ou ne nuisent pas à son esthétique globale.

Si vous désirez des fleurs, il est recommandé de choisir une palette de couleurs sobre qui se marie bien avec les verts, comme les blancs et les roses tendres. Il est préférable de choisir des fleurs pour leur parfum, comme le Jasmin, qui peut se fondre subtilement dans l’environnement. La mousse peut également être utilisée pour donner au jardin un aspect ancien ou pour symboliser un cours d’eau asséché.

L’eau et la roche pour le flux de la vie

L’eau dans un jardin japonais symbolise le flux de la vie. Souvent, l’eau et la roche sont utilisées ensemble dans un élément pour représenter la synergie de deux rôles contrastés. Ce couple complémentaire montre le yin et le yang du jardin, car l’eau peut user la roche avec le temps. Le flux et le reflux de l’eau sur des surfaces plus dures démontrent la dualité de la vie :

  • rugueuse et lisse
  • dure et douce
  • robuste et indulgente

Il est possible de symboliser l’eau sans pour autant avoir de présent. À l’aide de galets et de roches, vous pouvez créer une représentation du lit d’une rivière dans votre jardin. La mousse peut être utilisée pour indiquer où se trouverait l’eau ou où elle se trouvait autrefois.

L’utilisation de roches dans un jardin peut représenter un certain nombre d’objets spirituels, comme un sanctuaire shinto, une montagne ou même un nuage, et peut contribuer à apporter une atmosphère japonaise authentique.

Il est recommandé de disposer les rochers en nombre impair, généralement à partir de 3, le rocher le plus haut étant placé vers l’arrière de la disposition pour représenter le ciel. La Terre est le plus petit type de roche, tandis que les roches de taille moyenne servent de pont entre les types les plus petits et les plus grands. Dans les textes religieux et les récits historiques japonais, les rochers peuvent également symboliser les montagnes. Le gravier est souvent utilisé pour représenter les plages ou l’écoulement de l’eau.

Arbres et arbustes

sont des éléments incontournables des jardins japonais. Grâce à une taille et une mise en forme soignées, ils peuvent être transformés en versions miniatures de la nature. Les acers sont un incontournable des jardins japonais en raison de leur croissance lente et de leur capacité à donner l’apparence d’un arbre mature dans une taille plus petite. Ils peuvent être utilisés pour masquer les parties indésirables du jardin et créer des zones isolées pour s’asseoir ou méditer.

Le thème de la conception des jardins japonais est centré sur la nature et les composants organiques. L’exception à cette règle concerne les structures, comme la pergola carrée mentionnée dans le texte. Même si cela ne semble pas naturel, cela ajoute à la juxtaposition du jardin et peut être considéré comme une structure moderne qui accentue l’aspect naturel du reste du jardin.

Les pergolas et autres structures de jardin doivent être utilisées pour ajouter de la hauteur et du sens au jardin, comme encadrer une allée ou mener à une autre partie du jardin. Ils doivent servir de détail ou d’accent plutôt que d’attraction principale. Il est important d’éviter trop de structures, car cela peut nuire au zen du jardin.