Comment isoler un cabanon de jardin ?

0
33
KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA
Le cabanon de jardin a le vent en poupe de nos jours. Et pour cause, qu’il soit construit ou acheté en kit, il offre plusieurs possibilités d’usage, et peut notamment servir de pièce à vivre, à condition d’en réussir l’isolation. Vous avez installé une cabane dans votre jardin, et vous souhaitez l’isoler pour mieux profiter de ses avantages ? Les lignes suivantes vous présentent en détail l’essentiel à savoir à ce sujet.

Isoler un abri en bois : comment procéder ?

La méthode d’isolation sera fonction de la nature des matériaux constituant votre cabanon de jardin. Si ce dernier est conçu en bois, vous devrez d’abord isoler les parois. La laine de roche est l’un des produits les mieux indiqués dans ce cadre. Elle se présente sous forme de plaques ou de rouleaux, qu’il vous faudra disposer entre les poteaux de la cabane. Par la suite, il ne vous restera qu’à y installer le revêtement de votre choix.

En ce qui concerne le plancher, il est préférable de l’isoler du sol. Ceci peut se faire grâce à des parpaings ou avec des lambourdes que vous disposerez soit sur la dalle béton, soit au sol en fonction de la pose que vous aurez choisie. La couche isolante est à mettre entre les lambourdes et le plancher de votre cabanon de jardin.

Pour un meilleur rendu, vous gagnerez à opter pour un revêtement de 50 mm d’épaisseur au moins, comprenant une couche alu. Le polystyrène est l’un des matériaux de choix pour réussir l’isolation du plancher de votre abri, quel que soit l’endroit où vous l’avez installé.

Que faire ensuite ?

L’étape suivante sera l’isolation du plafond ; elle peut se faire pendant ou après le montage de la cabane. Dans le premier cas de figure, il vous faudra prévoir un film pare-vapeur à disposer par-dessus les plaques qui forment la toiture de votre cabanon de jardin. Vous poserez ensuite des chevrons, entre lesquels vous pourrez installer la laine de roche ou l’isolant mince que vous aurez prévu.

Par contre, si l’abri a déjà été monté, vous devrez d’abord placer la couche isolante (laine de roche sous les chevrons ou isolant mince à agrafer directement sur les chevrons), puis recouvrir l’ensemble de panneaux d’OSB, d’aggloméré ou de lambris. Prévoir une couche d’air entre le revêtement (parois, plafond, plancher) et la couche isolante vous permettra d’obtenir une isolation thermique renforcée.

Pour les ouvertures de votre cabanon de jardin, il est conseillé de remplacer les fenêtres existantes par des modèles à double-vitrage. Vous pouvez aussi opter pour des films de survitrage, qui demandent un travail réduit et sont plus économiques, quoique moins efficaces. Une autre possibilité consiste à calfeutrer les portes et fenêtres avec de la silicone, de la mousse expansive ou des joints en caoutchouc, ou en plastique.

Quid des abris en métal ?

La condensation constitue le principal souci que pose l’isolation d’un abri de jardin métallique. Pour l’éviter ou la limiter, il est recommandé de poser le cabanon de jardin sur une dalle en béton dotée d’un film plastique pour empêcher les remontées d’humidité. Il vous faudra par ailleurs installer un pare-vapeur sur la tôle qui forme la toiture, puis disposer des plaques d’OSB qui formeront le plafond. Tout ceci sera complété par l’installation d’une VMC ou d’un autre système de ventilation manuelle.

PARTAGER
Article précédentComment bien organiser et ranger ses outils de jardin?
Article suivantPoules dans le jardin : que dit la loi ?
Emmanuel
Ma passion est mon jardin. Je passe des journées voire week-end entier à l'entretenir. J'ai donc décidé de faire le pas en lançant ce blog, afin de partager cette passion et en espérant aider les plus novices à travers mes articles.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici