Aménager un bassin de jardin : comment procéder ?

0
202

L’installation d’une mare dans votre concession présente de nombreux avantages. Cet ouvrage transforme votre résidence en un véritable pôle d’attraction. Tous les membres de la famille et les visiteurs se rendront régulièrement à l’étang pour admirer le décor et la biodiversité générée par la présence de l’eau. Vous prendrez plaisir à contempler les poissons, les oiseaux, les grenouilles, les plantes, les fleurs, etc. Bien évidemment, vous pouvez aménager personnellement votre bassin de jardin. Découvrez les principales étapes et les règles à respecter pour y parvenir.

Choisir votre type de bassin

Trois différentes solutions existent pour la création d’une mare dans votre jardin.

  • La première option consiste à utiliser une bâche en PVC ou EPDM. Celle-ci représente une toile parfaitement étanche à étaler dans le trou prévu. Elle assure une bonne rétention d’eau. Les professionnels recommandent généralement les fameux liners pour leur grande résistance. Malheureusement, ces types de matériaux peuvent facilement se percer sous l’action d’une grosse racine. Les poissons et autres animaux aquatiques peuvent également les grignoter. La réparation s’avère difficile après l’implantation de l’étang.
  • Le bassin préformé représente une solution durable. Vous trouverez sur le marché de nombreux modèles de différentes formes qui combleront entièrement vos attentes. Vous disposez d’une coque prête à l’emploi que vous aurez simplement à installer pour créer une mare dans votre jardin. Vous avez la possibilité de le mettre hors-sol ou en terre. Aucune racine ne peut transpercer ce type d’ouvrage.
  • Le bassin miniature convient lorsque vous ne disposez pas suffisamment de place dans votre potager. Il prend généralement la forme d’un demi-tonneau, d’une jarre, d’une poterie, d’un bac en zinc, etc. La plupart des modèles disponibles se révèlent parfaitement étanches. Vous pouvez le poser sur votre terrasse ou sur votre balcon.

L’aménagement d’un bassin exige également la mise en place d’un système de filtration pour nettoyer l’eau en continu. Vous devez donc prévoir une pompe performante pour épurer fréquemment votre étang. Il assure aussi la régulation de la température et l’oxygénation de l’eau. L’installation d’une lampe UV s’impose également pour la destruction des bactéries. Ces dispositifs s’avèrent indispensables pour la survie des poissons. Pour acquérir les différents accessoires requis pour le bon fonctionnement d’un bassin de jardin, rendez-vous sur une plateforme spécialisée comme Garda Aquatic. Ce site commercialise une large gamme de pompes avec filtre, de lampes UV, de tapis, de tuyaux, de nourritures pour poisson, de produits de traitement de l’eau et des animaux de votre mare, etc. Vous pouvez aussi y acheter des objets de décoration comme les lames d’eau et cascades, les patios ponds, les nénuphars, les figurines, les gargouilles, les diffuseurs de brume, les éclairages, les multiprises, etc. Les paiements s’effectuent de manière sécurisée. Le règlement peut intervenir en 3 fois sans frais dès 200 €. Vous bénéficiez d’une livraison gratuite en 24 heures à partir de 69 € d’achat.

La beauté d’un bassin de jardin dépend en grande partie de la qualité des accessoires exploités pour créer ce chef-d’œuvre !

Déterminer l’emplacement du bassin et l’installer

Créez votre mare dans un endroit bien visible de votre jardin. Vous pouvez l’installer près d’un abri. Privilégiez une zone en partie ombragée pour tout d’excès d’ensoleillement. Celui-ci pourrait réduire l’oxygénation de l’eau. Cela se traduira par une prolifération des algues. La proximité d’un arbre reste vivement déconseillée. Les feuilles encombreront votre eau en automne et pollueront votre étang. Leurs racines pourraient également porter atteinte à l’étanchéité de votre bassin surtout si vous optez pour une mare avec une bâche. Évitez de l’aménager dans une cuvette ou dans une zone souvent inondée. Les eaux de ruissellement prendront d’assaut votre ouvrage en saison pluvieuse. Étudiez aussi la stratigraphie de l’emplacement retenu. N’oubliez pas que vous devrez légèrement creuser le sol. Assurez-vous également de la proximité du réseau électrique et de l’alimentation d’eau pour simplifier les raccordements. Vous n’avez pas besoin d’un permis pour l’installation d’une mare dans votre jardin. Une déclaration des travaux suffira largement.

La procédure l’installation diffère selon les équipements exploités. La première étape consiste à définir la forme de votre mare lorsque vous utilisez une bâche. Privilégiez un étang ovale ou rond dont la largeur équivaut approximativement aux deux tiers de la longueur. Après avoir réalisé l’esquisse, vous creusez le sol pour créer le fonds de l’infrastructure. Puis, vous étalez du feutre géotextile après une couche de sable pour renforcer l’étanchéité de l’ouvrage. Ensuite, vous déployez la toile sur toute la superficie. Prévoyez des attaches aux différentes extrémités pour éviter tout glissement de la bâche. Pour un bassin préformé, vous produisez une esquisse en tenant compte de la configuration de l’accessoire. Vous creusez un trou de profondeur adaptée de manière à enterrer convenablement le matériel.

Mettre en place les accessoires

Après la réalisation de votre mare, vous devez aussi l’équiper des matériels requis pour son fonctionnement idéal. La pompe assure le nettoyage de l’eau du bassin grâce à son filtre. Il favorise une décomposition rapide des algues et maintient votre étang limpide. Celui-ci récupère les particules organiques en suspension susceptibles de polluer l’eau de la mare. Ses colonies de bactéries épuratrices éliminent les microbes responsables des maladies chez les poissons. Réalisez un entretien de votre bassin dès que la température de l’eau excède les 10 °C. Cela implique généralement un fonctionnement de la pompe de 3 à 4 heures environ. Vous trouverez sur le marché des modèles tout-en-un faciles à installer. Ils assurent également une évacuation de l’eau grâce à leur système de bonde. Privilégiez une version équipée de crépine pour éviter que les feuilles et les détritus obstruent l’entrée du trou de vidange.

Vous devez aussi prévoir une lampe UV pour la stérilisation et la clarification en continu de l’eau. Son branchement intervient environ 3 semaines après la mise en eau de l’ouvrage. Quant au jet d’eau, il permet d’aérer l’eau et de l’oxygéner. Cela maintient les poissons et les plantes en parfaite santé. Optez pour des équipements de qualité en tenant compte du volume de votre étang. Pour les grands bassins et les mares naturelles, la prudence recommande de mettre en place les débordements pour gérer le trop-plein en cas d’orage. Concrètement, vous installez un déversoir en dessous du niveau normal de l’eau. Vous pouvez aussi créer un puisard pour prévenir tout déluge d’eau. Le mécanisme doit prévoir un filet de sécurité pour éviter que vos poissons se retrouvent en dehors de leur habitat.

Par ailleurs, vous pouvez apporter une touche décorative à votre mare en installant des cascades. Ces dispositifs fonctionnent généralement avec le courant électrique. Nous vous recommandons de solliciter l’assistance d’un professionnel pour leur mise en place. Cela permettra de prévenir tout incident malheureux. Avec un peu d’ingéniosité, vous réussirez également à créer un ruisseau. Cela implique un tracé avec des remblais, des galets et une pompe retour.

Choisir les plantes et les poissons de votre bassin

La faune des mares joue un rôle très important dans l’équilibre de l’écosystème. Privilégiez des plantes flottantes comme la jacinthe ou la laitue. Associez-leur également des espèces de berges comme les arums et les carex. Ces végétaux éliminent les nitrates et apportent suffisamment d’oxygène à votre bassin. Ils le transforment en un havre de paix pour ses habitants en créant de l’ombre en permanence. Cela empêche toute surchauffe et une évaporation rapide de l’eau. Vos poissons et les autres animaux aquatiques y trouveront refuge et y demeureront en parfaite santé. Nous vous recommandons la plantation en panier. Elle intervient idéalement entre avril et juin.

Par ailleurs, la présence de ces animaux participe grandement à l’équipement de l’écosystème de votre bassin. En effet, ils gavent de larves de moustiques et empêchent la prolifération de certaines plantes aquatiques. Leur mise en place intervient environ un mois après la création de la mare. Vous pouvez élever les poissons rouges comme le carassin doré, le tête-de-lion, l’oranda, le shubunkin, le télescope, le comète, le queue-de-voile, etc. Prévoyez-en 8 par m3 d’eau. Les carpes impressionnent également par leurs magnifiques couleurs. 75 différentes espèces existent. Elles se développent dans un bassin d’au moins 150 cm de profondeur. Vous avez aussi la possibilité de vous intéresser aux poissons de rivière comme le vairon, l’ablette, la perche-soleil, l’épinoche, la bouvière ou l’esturgeon. Approvisionnez-vous prioritairement auprès d’un éleveur. Bien évidemment, vous pouvez déposer différentes espèces dans votre bassin. Toutefois, évitez la surpopulation. Optez également pour des variétés de tailles identiques. Cela empêchera que les plus grands ne mangent les plus petits. Nourrissez-les régulièrement sans tomber dans l’excès. Vous trouverez en ligne des aliments et des produits d’entretien adaptés.

Sécuriser et entretenir votre bassin

L’éclairage rend possibles les promenades nocturnes. Vous prendrez plaisir à admirer la nage des poissons après le coucher du soleil. Les magasins et commerces proposent différents types de lampes. Vous pouvez choisir entre les boules lumineuses flottantes et les spots immergés. N’oubliez pas de prévoir quelques modèles pour éclairer les abords du bassin. Installez ces accessoires de manière discrète pour optimiser leurs effets. Vous avez la possibilité de les dissimuler dans les feuillages ou de les mettre au niveau des cascades. Nous vous recommandons les LED de 12 volts. Ils garantissent une magnifique lumière et consomment assez peu.

Installez une barrière au niveau des mares trop profondes si vous vivez avec des enfants trop curieux. Vous pouvez aussi leur apprendre simplement à nager si leur âge le permet. Prenez également des dispositions pour protéger vos poissons des prédateurs comme le héron. Par ailleurs, vous devez fréquemment nettoyer votre ouvrage pour le maintenir propre et préserver la santé de vos animaux aquatiques. Cela doit s’effectuer régulièrement en tenant compte des contraintes de chaque saison.

 

 

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici