Aménager son jardin pour les animaux de compagnie : 10 conseils !

0
262

Le jardin est généralement un coin de paradis pour les animaux de compagnie. C’est un lieu où ils se sentent libres de donner corps à toutes leurs envies. C’est pour cette raison qu’il faut prendre des précautions non seulement pour protéger ses plantes, mais aussi pour préserver ses compagnons de dangers que recèle cet endroit. Voici 10 conseils sur la façon d’aménager son jardin pour les animaux de compagnie.

Prendre les dispositions nécessaires pour accueillir son chien au jardin

Pour les chiens, le jardin est un bon endroit pour s’épanouir et se dépenser. Cependant, il faut tout mettre en œuvre pour assurer la sécurité de son compagnon à quatre pattes dans ce lieu idyllique. L’éducation est l’élément de base sur lequel vous devez miser pour cohabiter de façon optimale avec votre chien, surtout dans le jardin. L’animal dispose de certains comportements innés qu’il est difficile ou carrément impossible de corriger. Néanmoins, il est possible d’endiguer certaines mauvaises habitudes de son chien en prenant quelques précautions.

Mettre en place une clôture suffisamment haute

 

Même si l’abri pour chien est utile, il faut avant tout penser à bien clôturer votre jardin. En la matière, tout dépend de la race de chien que vous avez. Tous les chiens ne se ressemblent pas. Si un petit chien peut facilement se faufiler entre les mailles d’une clôture, un gros chien peut la traverser en bondissant. De même, les chiens qui adorent creuser peuvent se frayer un chemin en dessous de la clôture. En conséquence, votre compagnon peut se perdre ou avoir un accident. C’est pour cela qu’il est important d’ériger une clôture qui respecte les trois critères suivants :

  • Une hauteur inviolable ;
  • Une profondeur adéquate ;
  • Une solidité sans faille.

Vous devez par ailleurs vous assurer que la porte de ladite clôture reste toujours fermée. Il ne faut pas hésiter à installer les fermetures automatiques.

Éloigner les chiens de ses plantations

Certains chiens prennent du plaisir à creuser des trous dans le jardin ou à déterrer les fleurs. Généralement, c’est pour faire leur besoin. Heureusement, il existe des solutions pour les éloigner de vos plantations, sans pour autant déteindre sur leur joie de se faufiler dans le jardin :

  • Disposer des parpaings ou de gros cailloux autour des massifs ;
  • Répandre des répulsifs au niveau des limites que l’animal ne doit pas franchir (écorces d’agrumes, poivre, marc de café…) ;
  • Enfouir légèrement des gousses d’ail sous terre…

Faire attention aux plantes toxiques

Pour la sécurité de votre chien, vous ne devez jamais introduire certaines plantes dans votre jardin. D’un côté, on retrouve les plantes qui sont simplement nocives pour les chiens et d’un autre côté les plantes qui sont carrément mortelles pour ces canidés. Voici une liste de quelques plantes nocives pour les chiens :

  • Le Narcisse ;
  • L’Iris ;
  • La Tulipe ;
  • L’Ortie…

Dans la catégorie des plantes mortelles, on retrouve le Lys, le Laurier rose, le Muguet, L’Hémérocalle, le Margousier, l’If ou encore les graines de ricin. Évidemment, il s’agit là d’une liste non exhaustive.

Faire les aménagements idoines pour mettre à l’aise son chat au jardin

Le chat est un animal qui fait preuve de témérité et de curiosité. Aménager votre jardin pour l’accueillir lui permettra de s’épanouir pleinement. Quelques actions sont nécessaires pour avoir gain de cause.

Planter l’herbe à chat et l’herbe-aux-chats dans le potager

Encore appelée cataire (Nepeta cataria), l’herbe-aux-chats est une plante aromatique aux nombreuses vertus médicinales dont raffolent les chats.

Avec son odeur caractéristique, la plante peut atteindre 20 à 30 cm de hauteur. Avez-vous envie de stimuler votre chat ou d’activer son intérêt pour un objet en particulier ? L’herbe-aux-chats pourra vous servir. Cette plante contient de la népétalactone, une substance qui attire les chats et agit sur leur système nerveux avec des effets hallucinatoires. Les chats ne mangent pas la plante, mais adorent la sentir. La cataire est donc un peu comme la drogue du chat. Vous pouvez par exemple pulvériser un peu d’herbe-aux-chats sur un nouveau griffoir que vous venez d’acheter à votre chat par exemple. Il sera irrémédiablement attiré par son nouveau jouet (et bien sûr sa LSD naturelle).

L’herbe à chat est différente de l’herbe-aux-chats. Le chat mange parfois cette plante. Elle permet surtout au chat de se purger des poils qu’il ingurgite pendant ses toilettes. Pour faire simple, l’herbe à chat est comme un vomitif pour l’animal. Pour lui faire plaisir, vous pouvez donc planter cette herbe dans un coin de votre jardin.

Installer une chatière pour faciliter les déplacements du félin

 

Mettre en place une chatière est une solution efficace pour permettre à l’animal de se déplacer en toute liberté entre la maison et le jardin. Il existe plusieurs variétés de chatières sur le marché :

  • Les chatières magnétiques ;
  • Les chatières à infrarouge ;
  • Les chatières électroniques…

Vous pouvez visiter le site comparatif-chatiere.com pour découvrir les meilleures chatières électroniques disponibles actuellement sur le marché. Vous pourrez alors profiter du guide d’achat qui s’y trouve pour faire un choix optimal.

Prendre des précautions pour un lapin au jardin

Si vous avez un lapin comme animal de compagnie, vous savez à quel point il est agréable de voir ce mammifère folâtrer dans un jardin fleuri. Il ne faut cependant pas oublier qu’il n’est pas adapté à la vie sauvage. Il faut donc créer un cadre qui convient à sa nature pour qu’il puisse s’épanouir.

Que choisir entre enclos et liberté totale ?

Il serait imprévoyant de votre part de lâcher votre lapin dans le jardin sans précaution aucune. Certes, le lapin est un animal apprivoisé, mais lorsqu’il vous échappe, ce n’est pas évident qu’il reviendra de lui-même ou se laissera reprendre aussi facilement. C’est pour cela qu’il est conseillé d’ériger un enclos. Il en existe des touts faits que vous pouvez acquérir dans une animalerie et installer dans votre jardin. Il n’est cependant pas impossible d’en construire un par vos propres soins. Il faut par ailleurs passer le terrain au peigne fin pour y enlever tout ce qui pourrait blesser votre animal de compagnie :

  • Les pierres tranchantes ;
  • Les graviers ;
  • Les éclats de verre ;
  • Les débris divers…

Faire attention aux prédateurs

Tous les amateurs des animaux de compagnie le savent. Le lapin est un animal qui peut intéresser de nombreux prédateurs tels que :

  • Le chien ;
  • Le chat ;
  • La fouine ;
  • Le renard…

Il est donc important d’installer un abri dans l’enclos de votre animal. Il doit être le seul à pouvoir y accéder. De plus, l’enclos doit être entièrement fermé et il faut que la clôture soit bien enterrée. Vous ne devez par ailleurs pas oublier de faire rentrer votre lapin chaque nuit pour ne pas prendre de risque.

Sélectionner avec minutie les plantes à semer dans son jardin

Pour mettre votre lapin à son aise dans le jardin, vous ne devez pas hésiter à semer des pissenlits ou du trèfle. Vous ferez bien d’ajouter de la verdure, du foin ainsi que des granulés. N’oubliez pas de mettre à sa portée la gamelle, le biberon ainsi que le râtelier. On fera également attention pour ne pas changer de façon brusque le régime de l’animal. Lors de l’aménagement de votre jardin pour votre compagnon, sachez que vous devez éviter de mettre certaines plantes sous terres. Le lapin domestique n’est en effet pas capable d’identifier les plantes toxiques comme :

  • Le Muguet ;
  • La jonquille ;
  • La fougère ;
  • La primevère ;
  • Le pin…

Faire le nécessaire pour accueillir des oiseaux dans son jardin

 

Parmi les sons les plus agréables du jardin, les chants d’oiseaux occupent une place primordiale. Pour jouir de cette mélodie au quotidien, il faut que votre jardin soit aménagé pour attirer ces petits animaux à plumes. En pratique, vous devez vous focaliser sur trois éléments à savoir :

  • Le breuvage ;
  • La nourriture ;
  • Le refuge.

Si vous souhaitez accueillir des oiseaux dans votre jardin, sachez que vous devez multiplier les points d’eau. En effet, les oiseaux adorent boire et se baigner.

Que vous souhaitiez en fabriquer vous-même ou en faire installer par des prestataires, sachez que vos points d’eau ne doivent pas être à la portée des prédateurs.

Cette règle reste valable pour la mise en place des mangeoires et des refuges. On essaiera de les placer en hauteur, sur de minces piquets. En effet, si le poteau est trop gros, les chats peuvent facilement le grimper. On veillera par ailleurs à renouveler régulièrement l’eau pour qu’elle soit toujours propre.

Outre le breuvage, il est important de bien nourrir les oiseaux afin qu’ils se sentent à leur aise dans le jardin. En hiver où ils ont du mal à trouver de la nourriture par eux-mêmes, vous pouvez leur réserver des graines et des boules de graisse. Pensez également à faire pousser certains arbustes qui les nourrissent à la perfection :

  • Le Houx ;
  • Le Pyracantha ;
  • Le Callicarpa…

Puisque les oiseaux sont friands des larves et des insectes, il est conseillé de ne pas appliquer des traitements chimiques. Enfin, il est important de mettre en place des refuges dans votre jardin pour que les volatiles puissent se nicher, voire se reproduire. Les arbres ainsi que les haies denses sont des refuges naturels auxquels vous pouvez recourir. Cependant, il est possible de les compléter par des nichoirs artificiels.

Adapter son jardin au style de vie de sa tortue

 

Lorsqu’on dispose d’une tortue comme animal de compagnie, il est tout à fait possible d’aménager son jardin pour l’accueillir. Le type d’aménagement à effectuer dépend évidemment du type de tortue que vous avez. Certains mettent en place des chalets chauffés que les tortues tropicales occupent en hiver. Elles peuvent se rendre à l’extérieur par des temps beaux. Pour aménager efficacement votre jardin dans le but de prendre soin de votre tortue, vous pouvez suivre les consignes suivantes :

  • Mettre en place un enclos sécurisé (une palissade ou un muret assez solide) ;
  • Installer un filet ou un grillage au-dessus de l’enclos (les juvéniles sont alors protégés contre les prédateurs) ;
  • Prévoir une zone nourrissante (luzerne, trèfle, pissenlit…) et une zone sèche pour la tortue (elle pourra se réchauffer au besoin).

Faciliter le passage à vos animaux à quatre pattes

La continuité entre l’intérieur de la maison et le jardin est très appréciée par les animaux de compagnie. Naviguer d’un endroit à l’autre sans gêne leur permet de jouir d’une certaine liberté. Concrètement, vous pouvez utiliser une chatière ou une trappe pour chien. Il est également possible d’installer des baies vitrées pour ouvrir votre salon sur la terrasse. Cette dernière sera ensuite directement reliée au jardin. Outre la suppression de cette frontière intérieure/extérieure, il faut penser à faciliter le déplacement de votre animal de compagnie dans le jardin. Aménagez-lui par exemple des passages un peu partout surtout si vous avez des étangs, des points d’eau ou encore des fontaines dans votre jardin. Imaginez toutes les bêtises qu’un chien pourrait faire s’il n’arrive pas à se rendre dans un endroit du jardin parce qu’un étang l’en empêche. Il faut donc construire un pont à ces endroits ou poser simplement des pierres dans l’eau afin de ne pas dénaturer votre jardin.

Créer une petite cabane qui servira de niche pour votre animal

Pour les animaux de compagnie qui passent assez de temps dehors, il est important d’installer une niche ou un chenil. Ils pourront donc s’y réfugier au besoin. Créer une cabane sur mesure à votre chien ou à votre chat serait une bonne idée pour le rendre heureux. Vous pouvez utiliser des matériaux de récupération pour atteindre votre objectif. Des planches, des morceaux de plastique, des tuyaux et bien d’autres objets pourront vous permettre de mettre en place une cabane originale. Vous pouvez même faire participer vos enfants à la construction de la niche. Ce sera tout simplement amusant et cela ne vous coûtera que peu d’argent.

Prévoir des surfaces adaptées

Toujours pour le confort des animaux de compagnie notamment ceux à quatre pattes, il faut prévoir tous types de surfaces dans son jardin. Pensez à des étendues qui ne chauffent pas trop en été. On veillera également à enlever de son jardin les éléments coupants qui pourraient les blesser. Mettre des surfaces agréables à la portée de ses animaux de compagnie dans le jardin est un excellent moyen pour détourner leur regard des parterres de fleurs.

Créer un point d’eau potable

 

Les points d’eau dans un jardin sont ultra-bénéfiques pour les animaux de compagnie. La première utilité d’une fontaine d’eau dans le jardin est qu’elle permettra à votre compagnon de se désaltérer dès qu’il en ressent l’envie. Vous pouvez également vous en servir pour nettoyer ses pattes avant qu’il ne rejoigne l’intérieur de la maison. Voilà un bon compromis pour ne pas salir votre salle de bain. D’un autre point de vue, vos enfants pourront jouer avec l’eau et votre toutou sans créer de dégâts dans la maison.

Faire attention aux produits et engrais utilisés pour le jardinage

Si l’on a pour projet d’accueillir son animal de compagnie dans son jardin, on doit se débarrasser de certaines habitudes. Il faut par exemple éviter d’utiliser des produits de jardinage nocifs. Cela est un bon moyen pour réduire les risques d’empoisonnement chez l’animal. La majorité des animaux de compagnie ont en effet tendance à mâchouiller ce qui leur passe sous les yeux. Il faut donc proscrire l’utilisation des produits comme :

  • Les poisons pour limace ;
  • Les mort-aux-rats ;
  • Les engrais nocifs…

Il faut également bannir l’utilisation des substrats fabriqués à base de fèves de cacao. Ils sont en effet très toxiques pour la majorité des félins. Si vous avez besoin de substrats pour votre jardin, utilisez plutôt des substrats à base d’écorces classiques. Si malgré toutes vos précautions, l’animal est victime d’un empoisonnement, vous n’avez qu’une seule option : vous rendre au plus vite chez le vétérinaire.

Que retenir de ce guide sur l’aménagement de son jardin pour les animaux de compagnie ? Les précautions à prendre pour assurer la sécurité des animaux de compagnie dans un jardin sont fort nombreuses. Les aménagements peuvent varier selon l’espèce d’animal, mais la mise en place d’une clôture haute et solide, l’installation d’une chatière et des abris, la non-utilisation des produits toxiques et la mise en place des fontaines d’eau sont incontournables.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici